OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Se parlarà occitan dens lo metrò tolosan

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 10]

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Rappel du premier message :

On va parler occitan dans le métro dès la rentrée

Culture.
Les annonces des stations vont se faire en français et occitan dans le
métro toulousain pour le festival Occitania (25 au 28 septembre). Et
elles seront maintenues.




Des annonces en français et en occitan dans le métro à la rentrée. Photo DDM, Archives-Th. Bordas


OAS_AD("Position1");

à
l'aéroport de la Nouvelle-Orléans, vous êtes accueillis par des
messages en anglais et en français. Sympathique clin d'œil à la
présence française et cajun en Louisiane. Tisséo envisage d'informer
les usagers du métro toulousain dans la langue de Molière et celle de
Goudouli. Fort louable initiative alors que le centre historique de la
Ville rose arbore déjà des plaques de rues en français et en occitan.
Les défenseurs de la langue occitane militaient pour cette idée. Le
nouveau président de Tisséo, le Vert Stéphane Coppey a dit : « Banco !
». « Le projet existait depuis un an. Après quelques blocages, il fait
désormais l'objet d'un consensus au sein de la régie », explique David
Carlier, directeur de cabinet du président.
« comme on parle chez nous »


« Beaucoup de clients nous font remarquer que la voix de femme qui
annonce les stations de métro dans les rames est un peu mécanique et
sans saveur. On aimerait qu'elle s'exprime comme on parle chez nous,
nous disent-ils. À l'occasion du festival Occitania, qui se déroulera à
Toulouse du 25 au 28 septembre prochain, les annonces se feront
désormais en français et en occitan », poursuit le responsable.
Une initiative qui s'inscrira dans la durée puisque ces annonces
bilingues seront définitives. On pourrait entendre les premières fin
août début septembre : « Nous devrons être opérationnels en tout état
de cause pour le festival », précise David Carlier.
L'initiative s'inscrit aussi dans les partenariats organisés par
Tisséo avec les principaux événements de la ville : « On a habillé
ainsi les portes palières de la station Minimes-Nougaro avec des
paroles et des photos du chanteur toulousain », ajoute le directeur, «
pour l'anniversaire de sa naissance, le 9 septembre, les « cheminées »
de la station Minimes, qui débouchent sur l'avenue, seront aussi
décorées en hommage à l'enfant du quartier ».
Le métro rend aussi hommage à l'année Jaurès ou au Printemps de
Septembre, tandis qu'une médiation touristique et culturelle est prévue
en français, anglais et occitan pour faire (re) découvrir les œuvres
d'art de chaque station aux usagers et aux touristes, qui bénéficient
depuis cet été, à l'Office du tourisme, d'un ticket Tourisme leur
permettant pour 4,20 € d'effectuer 12 déplacements dans la journée dans
les transports publics toulousains. À terme, les inscriptions dans le
métro pourraient aussi être bilingues. Et si l'aéroport de
Toulouse-Blagnac se mettait lui aussi à la langue d'Oc ?


Danís


Adjudant
Io, a visda de nas...enfin d'aurelha pusleu, l'accent me sembla pas pausar problema. L'intonacion, per contra, fai faussa, e desjà 'quò me geina mai... me sembla qu'auvir un ton artificiau dire las estacions dins ma lenga totas las 5 minutas 'quò me tustaria sus lo sistemi a fòrça...

Qualqu'un mai


Guelha de bonda
Guelha de bonda
Sòfia a écrit:bon jo ne parli pas plan l'occitan, qu'en soi en l'apréner ... mes totun ( e la mia aurelha es hèra sensibla aus accents ) me sembla que la hemna qui parla en lo metrò parla mens occitan que la mia vesina africana ...
A cada còp que l'ausi parlar qu'èi tròp la vergonha en pensar que la gent van pensar qu'aquò es l'occitan ....

De que ne pensatz los qu'an ausit las anoncias ?

Per jo, èi l'impression d'ausir d'occitan mas çò que te pòt destimborlar, es lo fait que d'unas anoncias son ditas dapasset (coma per exemple "Es-qui-ròl") e de còps, son ditas plan lèu-lèu. Es benlèu pas un afar d'accent (que jo tròbi l'accent plan occitan e es pas influençat pel francés, catalan, castilhan o encara italian) mas son puslèu lo mond de Tisséo que recordèron las anoncias e que cambièron "la velocitat" de l'anoncia occitana en foncion tanben de la velocitat de l'anoncia en francés. Endacòm, vegèron de servar "la meteissa intonacion" entre l'anoncia en francés e la en occitan. L'anoncia "Marengò sncf" me fa ríser cada maitin e cada ser (jo e tant e maites), mas aquò's una pronociacion tipicament occitana.

Lafontan


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Pòdi pas resistir al plaser de vos transmetre aquela reaccion/testimoniatge d'un professor d'occitan, a volgut far conneisser aquò largament e es donc en françés, ei pas léser de lo revirar, desencusatz me:

"Depuis deux semaines les annonces du métro toulousain se font en occitan.
Je pourrai dire « dans ma langue » ou sauter de joie.
J’ai choisi de demeurer froid et de suivre les conversations,
d’écouter les gens, de saisir sur le vif leurs réactions. Bien
sûr c’était le moment de balancer dans les rames quelques
étudiants en sociologie ou en sociolinguistique pour capter les
rares moments d’exclamations heureuses ou indifférentes ou bien
carrément agressives. Ce que j’ai pu recueillir n’a aucune
valeur scientifique et ne reflète rien si ce n’est les gens que
j’ai pu croiser au hasard des stations.
Je n’ai ressenti aucune agressivité, aucune amertume aux annonces
faites en occitan. La voix claire dont on pourrait critiquer
l’accentuation tonique annonce les stations. Ce n’est pas une
traduction de l’annonce en français. En occitan, on a seulement le
nom des stations. Les « correspondance pour la ligne B »
et autres « terminus, personne ne doit rester dans cette rame »
ne sont pas dits en occitan. La majeure partie des gens ne montrent pas de signe d’étonnement. C’est comme à Nice ou à Barcelone. Aujourd’hui, des annonces dans les lieux publics se font en plusieurs langues, c’est le cas
de la gare Matabiau par exemple qui dicte les consignes à tenir en
cas de symptômes grippaux en castillan et en anglais. Alors
l’occitan dans le métro ne dérange pas, bien au contraire pour la
petite dame dont le mari demande de lui répéter ce qui est annoncé.
« C’est en occitan ! ils annoncent les stations en
occitan. » ; « Ah ! Et pourquoi ? » ;
« Et bé c’est bien, tè ! pardi ! et pourquoi pas
qu’il le dirait en occitan ? C’est la langue de Toulouse. »
Oui, l’occitan, langue de Toulouse, enfin d’ici et d’ailleurs et des
alentours, grands les alentours. Mais jamais je n’ai entendu le mot
« patois ». Comme les temps ont changé ! le
vocabulaire s’est adapté, la langue a retrouvé quelque chose :
son nom ! Et ce n’est pas rien ma petite dame !
La conversation reprend. « Et tu crois qu’ils comprennent, les
jeunes ? » ; « Et pardi, la petite de X elle le
parle bien à l’école ! »
Effectivement, personne ne s’est perdu dans le métro toulousain et surtout pas les étudiants italiens qui sont en virée et qui reconnaissent là
une certaine langue familière, au moins pour ce qui est de
l’intonation, du lexique aussi. Finalement, je reste dans la rame
sur toute la ligne B et enfin découvrir « Sauze long »
qui prend vie. Ouf ! je croyais le toponyme disparu à tout
jamais, mais maintenant les « Bassa Camba », la « Font
de l’Estanh » et autre « Bòrda Roja »
s’éclairent et revivent. Nous n’en finirions pas de nous étendre
sur les bienfaits de ses retrouvailles.
Puis c’est la rencontre avec trois adolescentes, une dame d’une
quarantaine d’années, et un couple plus âgé. Les jeunes filles
ricanent sournoisement à l’annonce des stations. Elles essaient de
reproduire ce qu’elles ont entendu. La dame demande « C’est
du catalan ? mais on dirait du béarnais ». Elle est
dubitative. « Moi, je suis béarnaise et je dis pas comme ça
mais c’est presque pareil. » Le couple plus âgé : «
C’est de l’occitan (eux non plus ne disent pas patois) de
Toulouse, c’est la langue d’ici : eh ? que c’est joli
comme ça ? ». Et l’autre de reprendre : « Je
le savais bien que c’était pas du catalan parce que ça c’est
comme le béarnais ». Les gamines répètent ce que la voix dit avec une remarquable correction. L’accent tonique des jeunes est impeccable, la
prononciation très correcte. Alors, elles m’interrogent et me
demandant ce que « ça » veut dire. Juste quelques mots
d’explications. Très peu, le minimum, devinant qu’elles veulent
en savoir plus. J’explique ce que j’aime. C’est tout. Nous nous
quittons, une d’elles me demande comment on dit « au revoir
monsieur », un autre comment dit-on ….. et la béarnaise s’en
va chantant « bèl cèl de Pau ». Voilà, Tisséo a su
plus que mille cours d’occitan donner l’envie d’apprendre, non,
de se réapproprier quelque bien oublié dans un coin. Ça c’est
ÉNORME !
En fait, les gens seraient entrain de se réapproprier un territoire,
peut-être une façon de vivre, d’être, peut-être même un être
tout entier. Peut-être alors retrouveront-ils une conscience, une
identité, une responsabilité dans la cité, une histoire pour se
dessiner un avenir ? La reconquête de la langue occitane peut être aussi rapide qu’un aller-retour en métro. En peu de temps de socialisation de la langue occitane les progrès peuvent être gigantesque et une situation
d’abandon peut être dépassée.
C’est pourquoi, ce mot s’adresse à tous ceux qui mettent leurs espoirs
dans la reconquête de la langue par la socialisation de celle-ci ;
TOUT EST POSSIBLE !
Ce mot s’adresse aussi à tous les pisse-vinaigre qui ne croit en rien,
les derniers des mohicans qui se croient seuls à parler occitan,
chez eux le soir et d’amagat ; tous ceux qui pensent que la
langue occitane n’appartient qu’à eux et quand ils seront morts
s’en sera fini ou peut-être avant. À tous ceux qui n’ont pas
encore compris que c’est par la socialisation de la langue que nous
gagnerons le combat mené. La reconnaissance de la langue est déjà
gagnée par la nominalisation enfin acceptable : le mot
« patois » disparaît ; le mot « occitan » s’est imposé et même en Provence. Et puis (c’est une redondance qui me plait et m’est si familière…) le combat pour la langue est porteur de tellement de luttes … Il ne reste qu’à faire
vivre cette langue sur les murs, les murs des écoles, les murs des
cités, les murs des mairies, les écrans des télés.
Alors, Occitanistes de tout poil, réfléchissez donc ! Qui mènera ce
combat ? Qui permettra de relever ce défi d’une langue plus
présente dans la vie pour que les gamins de l’école, arrivent le
matin avec un bouquet d’occitan pour la maîtresse, pour qu’à
nouveau l’occitan soit une langue possible entre un commerçant et
son client, entre deux ados dans le métro, entre un gosse et son
grand-père, une mère et son bébé. Le temps n’est pas si loin…
Puis un autre temps viendra"

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Interessant, aqueth testimoniatge d'encontres dens lo metrò. S'es passa vertaderament atau, l'iniciativa ei mei eficaça que çò que pensavi !

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
Lafontan, as lo ligam del blòg ? M'agradariá de li botar un polit comentari al tipe !! Risolet

Mertyl


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Mercé pel testimòni, fa de ben de veire de mond qu'es optimista. Risolet

http://www.occitanews.com

Tavaneta


Leberonet
Leberonet
Mertyl a écrit:Mercé pel testimòni, fa de ben de veire de mond qu'es optimista.

+1!

Mertyl


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Es "son optimistas" o "es optimista" ? :/

http://www.occitanews.com

maime


Lemosin de prumiera !
Ieu diria dau mode que son optimistas. Perque si i a dau monde, i a mai d'una persona !!!!

http://ieumaitot.nireblog.com/

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
E ben, ne caldrà far de topics a la facultat ! ^^ (se volem poder parlar de tot e de res sul forum sens far un cors cada còp…)

zo


Occitan Warrior
Occitan Warrior
E ben a ieu m'a semblat que le monde n'avián pas res a fotre en general.. Ni agressius nimai encantats...

Per contra l'accent es bravament bon, fa de ben d'ausir de sud lengadocian a Tolosa. Pels qu'aquò tusta, es probable que non sètz pas acostumats a-n-aquel accent, pr'aquò es autenticament del canton.

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
l'accent es bravament bon
???

Lo ton vesin


Guelha de bonda
Guelha de bonda
Matieu a écrit:
l'accent es bravament bon
???

Qu'ac confirmi.

Per exemple, quan enteni quin la votz de la hemna e pronóncia "Republica", en hant enténer duas bes, qu'èi l'impression d'enténer lo praube granpair. Òsca los tolosans!

admin


Trobador !!
Trobador !!
Aparentament, s'èi ben comprès las reaccions dens los grops Facebook d'anti (una sorga hèra seriosa ...), es sustot un chepic d'enregistrament, d'egalizacion.


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Es aquò qu'aimi emé Facebook, l'an totjorn de gropes que si l'èran pas, lo monde saria pas tant bèu

Le Guilhèm


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Matieu a écrit:
l'accent es bravament bon
???

oc es le vertadier accent sud lengadocian coma le de ma menina !

e ajusti que m'agrada mai d'entendre charrar frances amb un fort accent
occitan que le contrari, per ieu la lenga es una question de
musicalitat !

jfrieux


Occitan Warrior
Occitan Warrior
un messatge de Domergue Sumien:

Dempuèi un mes, s'ausís d'anoncis en occitan dins lo mètro de Tolosa.
Aquò destorba certans conselhièrs municipals que vòlon arrestar aquela iniciativa culturala.
S'es creat una peticion per gardar l'occitan dins lo mètro.

Una peticion per sosténer l'iniciativa del mètro en occitan:

http://www.lapetition.be/en-ligne/volem-lo-mtro-en-occitan-1306.html

Un còp qu'auretz signat, poiretz clicar sus lo ligam seguent per escotar los famoses anoncis:

http://senstitol.wordpress.com/2009/09/21/ai-pres-le-metro-per-vosaus/

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
Òsca Mossur Sumien ! Una peticion s'est pas creada, existiá ja !! Fa de meses que l'ai botada en linha aquela **** de peticion, ai ensajat de ne far la promo, mas i aviá pas digus per o signar !!
E ara que l'occitan disn lo metrò es « lo subjèct de conversa a la mòda », tot lo monde descubrís la peticion ???

Lutz, que n'a pro de còps de l'inercia occitana !!

Einucent


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Godolin a écrit:…son puslèu lo mond de Tisséo que recordèron las anoncias e que cambièron "la velocitat" de l'anoncia occitana en foncion tanben de la velocitat de l'anoncia en francés. Endacòm, vegèron de servar "la meteissa intonacion" entre l'anoncia en francés e la en occitan.
Entende mielh. Domatge qu'ajan portat quela artificialitat, mas dins queste cas repròche pas ren a la que registrèt las anoças.

http://einucent.wordpress.com

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Per faire lo jornaliste e aver parlar amb lo monde de Tisseo, diriai que la situacion es mai complexe que ço que sembla, sabi que dins l'occitanISME om a tendencia de se creire dins lo monde dels Potonorses (en voli per prova lo texte de Joan Thomas, que prova aital qu'a mancada una vocacion, auria posgut faire un escrivan de ficcion de trilha ), mas i'a tanben realitat politica, a l'encontrari de ço que vos contaran un fum de monde occitanISTE sus Tolosa, la comuna ramondina e lo seu consol matge son pas tan pro-occitan que sembla (aprep d'unes vos diran l'encontrari lo tot es una istoria un cop mai de subvencions) e doncas lo monde de TISSEO an de joglar amb politics tanben, mas francament per aver parlar amb els soi segur que son pas "anti-occitans", aprep benleu un cop mai aquela afar de metro es estada mau pausada tre la debuta, mas bon, cal perdonar aisina occitanISTE que se trachet d'aquo, om pot pas faire leu per tirar profiech d'un trabalh de longa d'autres militant per seu tot sol, e plan....

Cedric

http://www.myspace.com/joan_cavalier

jfrieux


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Lutz, òsca per la teuna vista. Ara, i a quicòm que va pas amb de conselhièrs municipals, i a benlèu de la signar un pauc mai.
per ço que pertòca l'inercia occitana, sabi pas tròp. Ai trobat lo messatge de D Sumien sus parlar_occitan. aquèl messatge es tanben, en francés, sus google. per dire de mobilizar, la primièira estapa es d'informar. aprèp, va plan que de monde signe.

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
Te disi pas lo contrari, romegui unh pauc, es tot, es l'espòrt nacional ! Clucant

Lafontan


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Un article novèl dins "La desfacha del miègjorn" çaquelà melhor que de costuma !

http://www.ladepeche.fr/article/2009/10/13/692701-Occitan-faut-il-en-faire-encore-plus.html

Legissètz las reaccions dejós....

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Euh lafontan, cal legir tanben ço que mandon lo amics, vai t'en fintar sus http://occitania.forumactif.com/debuta-de-serada-f48/l-occitan-e-la-despacha-t1574.htm#15995

http://www.myspace.com/joan_cavalier

Lafontan


Occitan Warrior
Occitan Warrior
joan_cavalier a écrit:Euh lafontan, cal legir tanben ço que mandon lo amics, vai t'en fintar sus http://occitania.forumactif.com/debuta-de-serada-f48/l-occitan-e-la-despacha-t1574.htm#15995
I a ja una rubrica per parlar del metro en oc alara plan segur se ne dobrisses una autra endacòm mai, siais benlèu un pauc anarquISTA non ?!

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
D'articles mai simpatics :

http://www.lepost.fr/article/2009/10/14/1741583_l-occitan-doit-il-devenir-la-langue-officielle-de-toulouse.html

e

http://www.lexpress.fr/region/a-toulouse-le-metro-parle-languedocien_793224.html

admin


Trobador !!
Trobador !!
Vau har lo cagant, mes aqueths articles son plan en terme de visibilitat per la lenga, mes que'm hè dau de véder que son confinats a la problematica tolosana. I a pas un deus que son benlèu estat intrevistats qu'a ensajat de glissar la manif de Carcassona ? E puish, com Occitans, los de Tolosa an lo drèt d'evocar (benlèu pas de reivendicar, mes au mensh d'evocar) "l'occitanitat" deus autes parçans d'Occitània ... Aici se parla sonqua de Tolosa ... Vertat, lo tribalh es de har suu terrenh pe'us militants locaus, son pas los tolosans que van anar har las causas a Lemotges, Bordèu o Marselha, mes me sembla que non minja pas nat pan d'ensajar de lançar una dinamica "nacionau" ...


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Escota l'Omi, soi belament d'acordi amb tu sus aquel punt aprep cal pas desbrembar que Tolosa es d'una tradicion vielha Naut-Bernardiana que la far se prener per "una capitala" (comme peut on confondre a ce point le trou d'un cul et celui d'un nombril dirian los meus amics "Les Malpolis").
Aprep es que pensas qu'a força d'apiegjar sus los 10% que deseparon los dialectes al luoc del 90% que los ligan an ajudat d'encrotzar l'idea de "Poble" o de "Nacion" occitana (tant coma l'idea de daissar de costat Aran e Valadas força sovent)

Acabarai per "un vielh dacòs" que ieu al periode m'avia far estranh, la CP de presentacion de la darriera protesta de Besiers a Tolosa onte Grosclaude espliquet a la premsa françimanda raport al monde de la Guardia "Ils parlent occitan, alors un occitan étrange, quand on les entends parler on dirait pas que c'est de l'occitan, mais ça en est" cresi qu'aquela mena de "Private Joke" caldria evitar de la sortir en public

http://www.myspace.com/joan_cavalier

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Òmi a écrit:Vau har lo cagant, mes aqueths articles son plan en terme de visibilitat per la lenga, mes que'm hè dau de véder que son confinats a la problematica tolosana. I a pas un deus que son benlèu estat intrevistats qu'a ensajat de glissar la manif de Carcassona ? E puish, com Occitans, los de Tolosa an lo drèt d'evocar (benlèu pas de reivendicar, mes au mensh d'evocar) "l'occitanitat" deus autes parçans d'Occitània ... Aici se parla sonqua de Tolosa ... Vertat, lo tribalh es de har suu terrenh pe'us militants locaus, son pas los tolosans que van anar har las causas a Lemotges, Bordèu o Marselha, mes me sembla que non minja pas nat pan d'ensajar de lançar una dinamica "nacionau" ...


Voei, mai fau pas oblidar que La Dépêche es un canard centrat sus MP, parlan de la problematica tolosana. Son pas d' articles de fons sus l'occitan, sa vie son oeuvre en generau qu'avèm aqui vòli dire... Fan a son biais un pauc d'etnocentrisme. En mesme temps, m'espèri pas de veire un article sus l'occitan "globau" dins esto genre de prensa, que parla aqui de cavas que conois pas (tot dau mens a ne creire lo tòn de l'article que qualifica lo fach de parlar occitan de demarcha "identitaria"...)

Lafontan


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Lo problèma es pas dins lo mot d'identitat o d'identitariá, mas dins l'utilisacion que s'en fa, se que non, si deman los fascistas per plan los nomenar se declaron occitanistas o mesme occitans que farètz? Lor anatz abandonnar tot lo vocabulari ! Non la vertadièra replica se trapa dins la demonstracion que lor concepcion de l'identitat es prigondament fascisanta e imperialista, una identitat blanca e basada sus una nocion estranha de raça e plan segur l'occitan es aquí francament folcloric coma per amagar lo nacionalisme francés qu'es darrièr. Lor concepcion de l'identitat es la de la sang, la nòstra identitat se farga sus una causida de cultura e de nacion, es pas balhada, es una volontat.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum