OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jésus de Nadau à l’Olympia

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Jésus de Nadau à l’Olympia le Jeu 15 Avr - 20:34

Danís

avatar
Adjudant
Avem reçaubut aquò de quauqu'un que n'en reconeitretz la sinhatura en bas se setz un acostumat de queu forum. Quo es pas en occitan malurosament, mas incisiu e, ma fe, plan escrich.

Jésus de Nadau à l’Olympia

Le groupe occitan Nadau s’apprête à monter pour la troisième fois sur la scène de l’Olympia, la fameuse salle parisienne reconstruite à l’identique, qui de temps à autre, pour faire entrer un peu d’argent dans la caisse, loue ses planches à des baladins provinciaux en mal de vedettariat, à cette condition toutefois que ces derniers s’engagent à organiser eux-mêmes l’acheminement de leur public vers la capitale en bus ou en train, avec la complicité d’élus démagogues. Pour ne pas nuire à l’image de marque de l’Olympia, la communication reste discrète. L’affiche du groupe Nadau est donc absente du site Internet du célèbre music-hall, contrairement à celles de tous les artistes invités. Il me semble qu’il faudrait scénariser ce non-événement. Comment en sommes-nous arrivés là ? Au début des années 90, alors qu’il chantait confidentiellement depuis des lustres, Joan de Nadau a commencé à cogiter. Comme il est bon en calcul, il s’est aperçu que s’il arrivait à racoler quatre cents personnes pour les caser sur scène, il remplirait aisément le Zénith de Pau avec les familles et les voisins. Dès lors, le pli était pris. Joan de Nadau s’est constitué porte-parole du petit peuple de nos contrées, qu’il photographie dans ses chansons, soi-disant. Tant de sollicitude n’est peut-être pas totalement désintéressée. Populisme et gros sous faisant souvent bon ménage, le grand reporter Joan de Nadau se garde bien d’expliquer à ceux qu’il caresse dans le sens du poil que les droits d’auteur versés par la Sacem sont proportionnels au prix et au nombre des entrées. Et pour attirer les chalands, notre poète ne recule devant rien. Aujourd’hui, il fait tirer des feux d’artifice, comme pour une fête nationale. Demain il fera tirer le canon. Sa mégalomanie sert les nationalistes, qui ont besoin de prouver qu’ils sont une multitude. L’absence de critique musicale occitane permet à ce chantre de la diversité de truster le marché. Dans la pseudo-culture occitane en effet, le port ostentatoire de signes idéologiques et le militantisme bruyant sont des preuves irréfutables de valeur artistique. Aussi est-il impensable de critiquer la musique de patronage d’un groupe bardé de croix occitanes, qui sponsorise les écoles Calandretas. Le rouleau compresseur Nadau avance sur un terrain soigneusement déblayé, purgé des dissidents qu’on a fait taire en les traitant systématiquement de psychotiques pour les exclure. Le groupe emblématique occitan de Gascogne est donc le fruit de la propagande et de son corollaire la censure, une censure habile, masquée, mais décourageante et efficace de tous les auteurs-compositeurs interprètes d’expression béarnaise et gasconne qui n’ont pas la vocation de devenir les V.R.P. comiques de l’occitanisme. Car Joan de Nadau est très farceur. Dès qu’il est en représentation, il exagère son accent gascon. En concert, il prend un air inspiré pour débiter des platitudes. Quand on l’interviewe, il bafouille comme un débutant submergé par l’émotion. Il a du mérite. Mettons-nous à sa place : prisonnier du personnage bon enfant qu’il s’est créé de toutes pièces, il est contraint de s’en tenir aux lieux communs, sous peine de provoquer une épidémie de méningite chez les braves gens un peu simples et les occitanistes intellectuellement limités qui boivent ses paroles. Interrogé sur France 3 Pau Sud-Aquitaine à propos du bouquin que venaient de lui consacrer deux hagiographes, il a trouvé le moyen de déclarer que c’était « comme si ces trente-trois ans de chansons prenaient un sens tout d’un coup », ce qui revenait à avouer qu’auparavant tout ce remue ménage n’en avait guère. Comment parler avec pertinence quand on porte un masque ingénu, c’est le problème insoluble que ce prof de maths aujourd’hui à la retraite s’acharne à résoudre inlassablement pour nous distraire. Mais les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures et celles de Joan de Nadau, interminables et ressassées, sont usées jusqu’à la corde. La venue d’un orchestre de chambre ne suffira pas, j’en ai peur, à renverser la vapeur, la virtuosité des instrumentistes n’ayant réussi jusqu’à présent qu’à faire ressortir l’affligeante banalité des compositions du leader à béret inamovible. Car plus consensuel, tu meurs ! « Même pas mal », nous rassure à ce sujet, en français de cours de récréation dans le texte, le refrain d’une de ses chansons. Je propose donc une mise en scène exceptionnelle, à la mesure de la haute idée que l’intéressé a visiblement de lui-même. On sait que les cochonnailles jouent un rôle déterminant dans le conditionnement des supporters de Nadau, qui auront fait ripaille pendant le voyage. Pour marquer les esprits embrumés par les vapeurs du madiran, il est indispensable d’introduire un peu de spiritualité dans le déroulement de la
soirée. Or quoi de plus spirituel que le mystère de la nativité, cette grande fête à laquelle le nom même de Nadau, Noël en gascon, est une invitation ? D’ailleurs, le précédent album ne s’appelait-il pas Saumon ? Saumon de Noël, le cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année, il fallait y penser. C’est qu’il en a sous le couvre-chef notre artiste officiel du parti ! Et plus récemment, la Vierge Marie elle-même n’est-elle pas devenue la protectrice attitrée du groupe, à la faveur d’un cantique s’achevant par les mots « Maria de Nadau », cantique composé par le même Joan de Nadau décidément de plus en plus subtil ? À peu de frais, il est possible de transformer rapidement la scène de l’Olympia en crèche vivante. Il suffira de déposer une botte de paille au milieu du plateau et d’y installer notre Messie dans le plus simple appareil, une serviette de bain entortillée autour des hanches en guise de langes. Bien emballée dans un vieux drap de coton teint en bleu ciel, l’ensorcelante Ninon Paloumet campera à coup sûr une Vierge Marie plausible. Les musiciens, soigneusement grimés à l’aide de quelques accessoires qu’on aura dénichés dans n’importe quel magasin de farces et attrapes, se répartiront les rôles pour incarner qui Joseph, qui le bœuf, qui l’âne gris, qui les anges descendus des cintres à l’aide de poulies actionnées par les machinistes. Quant à Gaspard, Melchior et Balthazar, les Rois mages accourus pour adorer notre Sauveur, on aura pris soin de demander à Bayrou, Lassalle et Ricarrère d’apporter leurs robes de chambre à l’Olympia. Ils iront discrètement les revêtir dans les coulisses, juste avant de faire leur entrée en scène les bras chargés de subventions, coiffés de couronnes en carton doré récupérées lors de leurs dernières dégustations de galettes à la frangipane, et l’illusion sera parfaite. L’enfant Jésus saisira alors son accordéon diatonique, ouvrira la bouche… Ô miracle ! La mélodie enchanteresse de L’Imortèla, ce chef-d’œuvre impérissable de la liturgie occitaniste, cette sublime illustration du style pompier dans ce qu’il a de plus pur et de plus authentique, s’élèvera dans un silence recueilli, avant d’être reprise en chœur et avec entrain par l’assemblée des fidèles. Les cloches de Notre-Dame de Paris sonneront à toute volée pour signaler la chose. Benoît XVI, alerté, donnera à tout hasard sa bénédiction du haut du balcon de la basilique Saint-
Pierre de Rome. Et comme la grand-messe de l’Olympia sera retransmise en direct sur toutes les chaînes de toutes les télévisions du monde entier, Céline Dion, scotchée devant son écran par le talent inouï, le phrasé incomparable, le swing irrésistible du divin enfant, s’exclamera : « Tabernacle ! Ce type est trop fort, il faut absolument que j’enregistre un album en duo avec lui. - A star is born ! » confirmera René, qui s’y connaît. Et dès le lendemain, notre héros s’envolera pour Las Vegas et ce sera enfin le début de la carrière internationale dont Joan de Nadau, devenu John of Christmas pour les besoins du showbiz, a tant rêvé dans le secret de son cœur. Merci qui ?

Marilis Orionaa

2 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Jeu 15 Avr - 20:49

admin

avatar
Trobador !!
Trobador !!
Un bon article. Èi mei o mensh lo medish punt de vista.


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

3 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 1:21

admin

avatar
Trobador !!
Trobador !!
On avem reçaubut acò sus lo forum eth-medish ? O es tu que l'as reçaubut ?


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

4 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 7:40

Tiston

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior

Tant talament de vertats qui-dedins...
Bon, un pauc d'exageracion aitot, mas sei d'accòrd per dire que far un concert a Paris en menar son pròpe public, quò me pareisset totjorn completament... coma dire... absurde!
A part quò, coma fòrça monde de ma generacion, pòde pas sufrir la musica de Los de Nadau, que trobe ininteressanta au possible... quò deu esser lu sole grope occitan qu'ai jamais passat dins mon emicion... e per tot dire, ai jamai ben compres tanpauc perque nòstra "élite occitaniste cautionne l'érection complètement artificielle de ce groupe en symbole de la lutte occitane"...

5 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 7:45

Tiston

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
http://culturebox.france3.fr/all/13402/nadau-chante-l_occitanie/#/all/13402/nadau-chante-l_occitanie/

6 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 8:08

zo

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Bap! Es un tipe simple e plan agradiu, que se fa plaser amb sa musica, pas mai.
Se pren pas brica lo cap amb aquò e de còps en quand s'ofrís un espectacle a l'Olympia perque el, o pòt, al contrari de la Marilís que sopsòni de gelosia prigonda.



Dernière édition par zo le Ven 16 Avr - 11:56, édité 1 fois

7 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 8:38

maime

avatar
Lemosin de prumiera !
Fuec de Diu ! Los vielhs 'sietats davant la scena a l'Estivada... Ben, Nadau qu'es la varietat occitana. E quò marcha totjorn quò.

http://ieumaitot.nireblog.com/

8 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 12:18

admin

avatar
Trobador !!
Trobador !!
Vedi Nadau com un Franck Mikael : Es poirit, mes totun, es çò que fonciona lo mei...


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

9 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 12:22

joan_cavalier

avatar
Trobador !!
Trobador !!
L'estile de la Mariliis es pas maissant de vertat

http://www.myspace.com/joan_cavalier

10 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 12:24

admin

avatar
Trobador !!
Trobador !!
L'aute dia parlavan dab Ceba e Roi d'una manca de critica. Per exemple, per la literatura, tot lo monde pòt escriver çò que vòu. Es parier per la musica.


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

11 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 12:54

Le Guilhèm

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
zo a écrit:Bap! Es un tipe simple e plan agradiu, que se fa plaser amb sa musica, pas mai.
Se pren pas brica lo cap amb aquò e de còps en quand s'ofrís un espectacle a l'Olympia perque el, o pòt, al contrari de la Marilís que sopsòni de gelosia prigonda.

Totalament d'accord amb tu ! M'agrada mai d'entendre un grop popular coma elis que balhan de la joia e que tocan las gents que de la musica pseudo intellectuella que fa cagar tot le monde ! Al mens Nadau fa de la BONA musica populara e pas del marrit punk ragga o baleti occitan coma podem trop l'entendre ....

12 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 12:54

Marxelin

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
As rason Joan Cavalièr, mai se la persona es pas simpatica, la musica de Mariliis es plan. Nadau tot lo mond critica mas tot lo mond escota (enfin gaireben totes). Estimi mai... Vau pas tornar lançar la polemica sus...

http://www.anaram.org

13 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 13:01

bork-oc

avatar
Tusta-Fusta !
Tusta-Fusta !
BOn bé jo que'magrada los de nadau e totun si lo jan qu'a lo son caracteri..qu'ei e que sera un gran de la canson occitana. Après segur qu'ei ua coneria d'anar bolegar a paris ent'aquò qu'ei encuèra ua sosmission a la capitala.
Apres que m'agrada tanben ço que hé la marilis.

putan que soi consensucel uèi...

http://www.libertat.org

14 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 13:07

maime

avatar
Lemosin de prumiera !
Ieu escote pas Nadau. Qu'es chiant. Per me qu'es pas de la musica populara mas de la musica populista : 'na musica aisada d'auvir, 'na musica per fai purar las grandas, 'na musica que sina bon lo "jurançon e lo cambajon"... Finalament, qu'es lo noveu folclorisme.

Me plai mai de la musica benleu intellectuala mas qu'es de la musica e que pòt èsser de la musica populara. Emai lo pòple a un cerveu e pòt escotar de la musica vertadiera. Qu'es pas perque sem dau pòple que nos fau far auvir de la merda e sem daus beaufs.

http://ieumaitot.nireblog.com/

15 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 13:48

Tiston

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
maime a écrit:Ieu escote pas Nadau. Qu'es chiant. Per me qu'es pas de la musica populara mas de la musica populista : 'na musica aisada d'auvir, 'na musica per fai purar las grandas, 'na musica que sina bon lo "jurançon e lo cambajon"... Finalament, qu'es lo noveu folclorisme.



maime a écrit:Emai lo pòple a un cerveu e pòt escotar de la musica vertadiera.
Laissa far, som Lemosins, son Gascons...

Ai totjorn adorat la musiaca de la Marilis, ai jamai pogut escotar mai de doas chançons de Nadau...
E puei ai un punt comun ambe la Marilis : l'es per lu retrach dau Biarn de las mapas d'Occitania, e me aitot!

Mòrt a la garbura, viva la brejauda!!!!!!

(puta vierja, sei fier de mon 600esme messatge aqui!)

16 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 16:03

Le Guilhèm

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
maime a écrit:Ieu escote pas Nadau. Qu'es chiant. Per me qu'es pas de la musica populara mas de la musica populista : 'na musica aisada d'auvir, 'na musica per fai purar las grandas, 'na musica que sina bon lo "jurançon e lo cambajon"... Finalament, qu'es lo noveu folclorisme.

Me plai mai de la musica benleu intellectuala mas qu'es de la musica e que pòt èsser de la musica populara. Emai lo pòple a un cerveu e pòt escotar de la musica vertadiera. Qu'es pas perque sem dau pòple que nos fau far auvir de la merda e sem daus beaufs.

Amb un rasonament atal, podem plan comprendre la situacion de l'occitan ...

17 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 16:57

maime

avatar
Lemosin de prumiera !
Emb daus rasonaments coma lo teu, podem compréner lo niveu culturau generau. Parlava pas especialament de l'occitan. De segur, Nadau es pas la Star'Ac, mas qu'es dau populisme tot parier. Qu'es pas un pitit grope que fai 4 bales de vilatge l'estiu, es un grope que fai montar mai d'un trin a Paris per emplir l'Olympia Bruno Coquatrix. Emb los produchs derivats que fau : DVD, libres, etc. Qu'es coma lo Zenith a Limòtges, lo festenau de Carcassonna, qu'es un produch culturau, quauquaren que se vend ben mas qu'a pas vertadierament d'interest culturau.

Si pensas que per sauvar l'occitan, nos fau far de la jos-cultura coma zo saben far las entrepresas americanas de l'espectacle, per me qu'es desja acceptar la mòrt de la cultura occitana emai de la cultura.

http://ieumaitot.nireblog.com/

18 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 18:09

Zengi

avatar
Trobador !!
Trobador !!
Bon, un pauc d'exageracion aitot, mas sei d'accòrd per dire que far un
concert a Paris en menar son pròpe public, quò me pareisset totjorn
completament... coma dire... absurde!

19 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Ven 16 Avr - 22:56

Le Guilhèm

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
maime a écrit:Emb daus rasonaments coma lo teu, podem compréner lo niveu culturau generau. Parlava pas especialament de l'occitan. De segur, Nadau es pas la Star'Ac, mas qu'es dau populisme tot parier. Qu'es pas un pitit grope que fai 4 bales de vilatge l'estiu, es un grope que fai montar mai d'un trin a Paris per emplir l'Olympia Bruno Coquatrix. Emb los produchs derivats que fau : DVD, libres, etc. Qu'es coma lo Zenith a Limòtges, lo festenau de Carcassonna, qu'es un produch culturau, quauquaren que se vend ben mas qu'a pas vertadierament d'interest culturau.

Si pensas que per sauvar l'occitan, nos fau far de la jos-cultura coma zo saben far las entrepresas americanas de l'espectacle, per me qu'es desja acceptar la mòrt de la cultura occitana emai de la cultura.

Ai compres, Nadau vend qualques disques, libres e DVD doncas son dels capitalistas marrits ...
Val mielh en rire que plorar ...Te daissi dins ton microcosme (elitista) ont creses aver un auditori (qu'es fantomatica) ... Pensi de mai en mai que de las personnas s'interessan à l'occitan e a son mitan solament per ensajar d'impausar lors ideas politicas que pas digus volon entendre !! Es un virus, plan domatge e es totalament contraproductiu per la lenga e mens important per tas ideas...

20 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 6:16

maime

avatar
Lemosin de prumiera !
Le Guilhèm a écrit:Te daissi dins ton microcosme (elitista) ont creses aver un auditori (qu'es fantomatica) ...
Ai un auditòri !!! Me respondes

Le Guilhèm a écrit:Pensi de mai en mai que de las personnas s'interessan à l'occitan e a son mitan solament per ensajar d'impausar lors ideas politicas que pas digus volon entendre !! Es un virus, plan domatge e es totalament contraproductiu per la lenga e mens important per tas ideas...
E ben... onestament... si falia comptar sus lo mitan occitanista per impausar mas idéias... Faudria benleu ne'n surtir de queu mitan, n'i a de la clarda defòra... Per contra, quò m'a ben fach rire ton idéia d'un complot eco-comunista per far d'entrisme dins lo mitan occitanista...

Fai-me excusa d'aver de las idéas, de pas acceptar lo monde actuau. Benleu que voldrias aver la mesma chausa qu'aüei mas tot en occitan, bon, ieu, non. Cerche pas a impausar mas idéias, m'exprime emai en occitan.

http://ieumaitot.nireblog.com/

21 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 7:26

Tiston

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Le Guilhèm a écrit:
Pensi de mai en mai que de las personnas s'interessan à l'occitan e a son mitan solament per ensajar d'impausar lors ideas politicas que pas digus volon entendre !! Es un virus, plan domatge e es totalament contraproductiu per la lenga e mens important per tas ideas...

Marilis Orionaa, suert de queu còrps!!!!!
T'as rason, pense que qu'es d'engueras un còp daus Illuminati...

22 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 7:30

Tiston

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Le Guilhèm a écrit:
Ai compres, Nadau vend qualques disques, libres e DVD doncas son dels capitalistas marrits ...
Val mielh en rire que plorar ...Te daissi dins ton microcosme (elitista) ont creses aver un auditori (qu'es fantomatica) ...

Lo Maime es fan daus Goulamas, sei fan de Massilia (que me fagueren prener, i'a dotze ans, consciencia occitana)... Venden de disques, emplissen de salas gigantas, son popularis, pertant i'a un messatge, un quauqua ren de dire... Las istòrias, de "cambajon" e de "Juranson" d'un quéqué en marcel, quò m'interessa un pauc mens... Quante Nadaud nos parla de queu brave Biarnes montat a Paris ambe dins sa bòja un jambon e 'na botelha, quò fai benleu montar las 'gremas aus vielhs dau public, pas a me... Per contra 'na chançon coma Triste es lo trin, dau Massilia, quò me fai de l'efiech...

23 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 12:33

Le Guilhèm

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Coma es manhac, prene la defensa de son collega. Una debuta d'una presa de consencia lemosina benlèu !!

Tustar sus Nadau (qu'es un tipe simple) e pas sus MSS (que m'agrada sa musica tabes mas qu'es benlèu (mema segur) mai starsistem que Nadau) es un pauc contradictoria a vostras ideas ecolo-potonors-communista ...

24 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 13:34

Arf

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Que i a un hons de vertat en ço que ditz era Marilis, com tostemps. Que i avere criticas a har sus Nadau i sus eth son "leader" qui n'ei dilheu pas eth poeta geniau qui quauques-uns deths sons incondicionaus pretenden. Tot eth monde n'ei pas forçat d'aimar era soa musica tanpoc.
Mes, qualificar-la de merda, de populista, de soscultura, denigra'u tot interes culturau qu'ei injuste i poc credible. Mes d'ua cançon de Nadau que he adara partita deth repertori classic dera canta gascona, signe totun qu'aqueste grop ei en fasi dab eth son poble, qu'eth poble se reconeish en eth. Quan emplea dus cops en seguint eth zenit de Pau, e ben que torna balhar fiertat ath vielh Biarnes qui n'a pas avut eth dret de parlar era soa luenga ar'escola, i coratge ath joenot qui ved qu'ei combat n'ei pas perdut d'avança.

25 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 13:41

fredoc

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Arf a écrit:Que i a un hons de vertat en ço que ditz era Marilis, com tostemps. Que i avere criticas a har sus Nadau i sus eth son "leader" qui n'ei dilheu pas eth poeta geniau qui quauques-uns deths sons incondicionaus pretenden. Tot eth monde n'ei pas forçat d'aimar era soa musica tanpoc.
Mes, qualificar-la de merda, de populista, de soscultura, denigra'u tot interes culturau qu'ei injuste i poc credible. Mes d'ua cançon de Nadau que he adara partita deth repertori classic dera canta gascona, signe totun qu'aqueste grop ei en fasi dab eth son poble, qu'eth poble se reconeish en eth. Quan emplea dus cops en seguint eth zenit de Pau, e ben que torna balhar fiertat ath vielh Biarnes qui n'a pas avut eth dret de parlar era soa luenga ar'escola, i coratge ath joenot qui ved qu'ei combat n'ei pas perdut d'avança.

Perdon ?
As dejà assistit a un concèrt de Nadau ? Ne s'i parla pas bearnés, hens l'assiténcia.


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

26 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 14:52

Tiston

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Arf a écrit:Quan emplea dus cops en seguint eth zenit de Pau, e ben que torna balhar fiertat ath vielh Biarnes qui n'a pas avut eth dret de parlar era soa luenga ar'escola, i coratge ath joenot qui ved qu'ei combat n'ei pas perdut d'avança.



parlas de queu vieth Biarnes que volguet pas parlar la linga a sos enfants?

27 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 14:53

Tiston

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Le Guilhèm a écrit: es un pauc contradictoria a vostras ideas ecolo-potonors-communista ...

au mens n'am pas mestier de te damndar tas orientacions politicas, a te...

28 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Sam 17 Avr - 18:39

Le Guilhèm

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Tiston a écrit:
Le Guilhèm a écrit: es un pauc contradictoria a vostras ideas ecolo-potonors-communista ...

au mens n'am pas mestier de te damndar tas orientacions politicas, a te...

oc e benleu soi mai d'esquerra (si vos faire un concors de talha de viet) que tu per que les verds (collèga d'Hulot et de mossur Hélicoptère) e la decreissança, no comment, es mema pas de las valors d'esquerra mas d'estabosit ...

29 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Dim 18 Avr - 10:09

Arf

avatar
Occitan Warrior
Occitan Warrior
Tiston a écrit:

parlas de queu vieth Biarnes que volguet pas parlar la linga a sos enfants?

Oc-ben. Com ath mensh 95% dera soa generacion. Per'mor que l'escòla l'ensenhe que ço qui parlava n'era pas ua luenga mes un patues, per'mor que credo qu'eths sons mainatges averen un aviener mes lusent si abandonavan aqueth patues.

fredoc a écrit:
Arf a écrit:Que i a un hons de vertat en ço que ditz era Marilis, com tostemps. Que i avere criticas a har sus Nadau i sus eth son "leader" qui n'ei dilheu pas eth poeta geniau qui quauques-uns deths sons incondicionaus pretenden. Tot eth monde n'ei pas forçat d'aimar era soa musica tanpoc.
Mes, qualificar-la de merda, de populista, de soscultura, denigra'u tot interes culturau qu'ei injuste i poc credible. Mes d'ua cançon de Nadau que he adara partita deth repertori classic dera canta gascona, signe totun qu'aqueste grop ei en fasi dab eth son poble, qu'eth poble se reconeish en eth. Quan emplea dus cops en seguint eth zenit de Pau, e ben que torna balhar fiertat ath vielh Biarnes qui n'a pas avut eth dret de parlar era soa luenga ar'escola, i coratge ath joenot qui ved qu'ei combat n'ei pas perdut d'avança.

Perdon ?
As dejà assistit a un concèrt de Nadau ? Ne s'i parla pas bearnés, hens l'assiténcia.

Ne vei pas trop eth raport dera toa remarca dab eth men post, ni a quina conclusion e'n vos arribar.
Qu'ei deja assistit a concerts de Nadau. Qu'eri ath concert deth zenit de Pau de 1996. Ne'm brembi pas si se parlava occitan ena sala, mes que'm brembi que i aveva un ambient extraordinari. Ara fin, eth public ne voleva pas partir. Que demore en hall deth zenit dinc e Nadau arrecotisse. I aquiu que cantem tots amassas Aqueras montanhas. Sonque d'i tornar pensar que se m'ariça denguera era peth.
Qu'anei tanben a un concert ath vilatge, a noste. En'assistencia que s'i parlava occitan com de costuma, ni mes ni mensh : eths de qui son acostumats a parlar qu'ac hasen, eths audes non.

30 Re: Jésus de Nadau à l’Olympia le Dim 18 Avr - 10:54

admin

avatar
Trobador !!
Trobador !!
Soi anat au concèrt de l'Olympia de 2007. Soi tanben anat au concèrt de JJ Goldman en 2003 a Bordèu. A despart deus drapèus bearnés (se seriam credut au salon de l'agricultura tant i avèva de vacas !), n'èi pas vist la diferencia. Las gents cantan cada cançon, lo cantaire hè una mena de one-man-show, lo public non vòu pas sortir a la fin. La soa diferancia èra dens lo hèit que lo public de JJG èra compausat a majoritat de Bordalés, quan lo de Nadau èra a 85% biarnés e a 99% aquitan... Jo pensavi qu'anar jogar dens una vila, èra per i menar lo spectacle e sustot i encontrar un public. Benlèu que soi colhonet...


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum