OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rodés

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 4]

1 Rodés le Mar 27 Juil - 7:37

Marxelin


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Rappel du premier message :

En rota per Rodés !

http://www.anaram.org

61 Re: Rodés le Lun 9 Aoû - 19:09

occitaneta


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Que pensi Yellow qu''as ua (leugèra ?) tendencia a la simplificacion. Que vau tornar préner l'exemple concret de l'animator de RLO e de l'Occitania. Jo medisha, que n'ei parlat dab l'un d'entre eths, e lo desbat n'èra pas vertaderament a l'entorn de las duas nocions d'autonomia e d'independenccia. Mes aqueste animator que demandava entà quina autonomia Libertat èra! Los exemples d'autonomia qu'eran exemples existants (federalistas, eca...) e tad eth efectivament ne semblava pas pro clara la mia responsa qu'èra de díser que l'autonomia que nosautes volem n'es pas sonqu'ua autonomia administrativa e economica, mes que s'ageish tanben d'ua autonomia au nivèu individuau, collectiu, personau... Tanben, Libertat n'a pas la pretencion d'arribar dab un projècte tot hèit e ja sclerosat, que volem bastir dab lo monde qui ns'entorn, shens forçadament.

62 Re: Rodés le Lun 9 Aoû - 21:13

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
occitaneta a écrit:Que pensi Yellow qu''as ua (leugèra ?) tendencia a la simplificacion. Que vau tornar préner l'exemple concret de l'animator de RLO e de l'Occitania. Jo medisha, que n'ei parlat dab l'un d'entre eths, e lo desbat n'èra pas vertaderament a l'entorn de las duas nocions d'autonomia e d'independenccia. Mes aqueste animator que demandava entà quina autonomia Libertat èra! Los exemples d'autonomia qu'eran exemples existants (federalistas, eca...) e tad eth efectivament ne semblava pas pro clara la mia responsa qu'èra de díser que l'autonomia que nosautes volem n'es pas sonqu'ua autonomia administrativa e economica, mes que s'ageish tanben d'ua autonomia au nivèu individuau, collectiu, personau... Tanben, Libertat n'a pas la pretencion d'arribar dab un projècte tot hèit e ja sclerosat, que volem bastir dab lo monde qui ns'entorn, shens forçadament.

Chascun sei tendencias (leugieras). Pasmens la cava politica es una cava simpla.

Aquò dich, merci de tei precisiens, que lo colega m'avia pas tot dich dau vòstre entreten. Simplfiqui que ce que mi diguèt era ansite. Pasmens lo comprèni, qu'es un tipe precis, que destria bensai de tròp lei cavas, bensai siau-ti coma eu, ce que ten dau nivèu personau, etc... ten plusèu de la literatura, que per ieu, la cava personala a pas de besonh d'una organisacien politica darrier (ò alòrs a un nom precis en politica, un nom ben mai caca encara que "ethnisme" ò "nacionalisme"...)

63 Re: Rodés le Lun 9 Aoû - 21:35

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Hakan Kas a écrit:
E sente sovent a nacionalisme simplàs ce que liegi de Libertat...
T'inquiètas pas, semblas tanben a un franchimand simplàs.
Vòs concretizar las teorias deu monde, mes que son, las toas teorias, despart de tribalhar en òc per poder minjar, espiar la tv e crompar de vestits ?

Suu hons deu subjècte, Libertat despuish qu'ei creat ei tostemps estat clar sus l'autonomia : autonomia administrativa òc, mes pas sonque.
Independéncia : pas lo pb de uei, los occitans poderàn causit mei tard quina fòrma d'independéncia o non.


C'est qu'il essaierait d'être blessant. Mignon. Pasmens sas (dau mens saupràs), que sus lo plan personau, lei cavas son pas tant simplas qu'aquò (en meme temps siau ben content d'estre francés dins la mesura que lo mechant etat qui nous opprime mi paguèt lo salari l'an passat, que mi pagarà lo caumagi l'an venent, e que paga au passagi lo salari dei militants radicaus (radiofonistas precaris, pròfes ò encara). Mi demandi si siau pas lo mai sinceri dei dos...


Ai deguna teoria per leis uns ni leis autrei, siau un tipe simple, emé de questiens simplas e pragmaticas, ai pas la pretencien de vòuguer chanjar lo monde en m'interessant a de questiens pichòtas borgesas talei que Palestina... Regachi lei cavas de luenh, que vòstrei problematicas son pas mieunas (d'alhors trabalhar en òc es ara finit per ieu) Pasmens pausi la questien: trabalhar en òc deu ti obligatoriament si metre sus la talvera, manjar bio, boicottar la tv per pluslèu escotar la radio (qu'aquò si qu'es bòn), e si daissar, a bac+5, pagar au SMIC? Es-ti necitament jugar a la victima de lònga, ò es-ti pluslèu estre un tipe normau, que compausa emé l'estat actuau dei cavas, un tipe de son temps qu'a mai d'aquò parla patois?

Lo monde vos sembla copar en dos: lei motons e lei que sabon. Es bensai un pauc mai complicat qu'aquò...

Ai l'imprecien, mon car Heltah Skeltah, que ti sembla, a tu coma d'autrei ren de personau, impossible e imperdonable de si pas sentir la fibra militanta.

Doncas sarèm jamai amics. M'en viés tot triste. Geinat

Ò alors, prenes lo maquis, fas possar de cabras, vives en autarcia, luenh de tot vestit (manca lo keffieh d'Arafat e lo t shirt dau Che venduts per d'opportunistas), luenh de la tv e dei consideraciens financieras (que son marridas, aquò si saup).

Per ce que n'es de mei teorias prigondas, lei pòdi explicar d'un biais mens simplàs.



Sus la questien de l'autonomia, vòli ben veire lei limits d'una França d'autonomias: linguistica (e an'esto moment, mi reprochatz plus de vos raprochar de Fontan, que bensai en tota curiositat vos faudria lieger un jorn) ò realista?

los occitans poderàn causit mei tard quina fòrma d'independéncia o non.

E bensai que s'en brandan e que restarètz quatre de jugar ai cartas e de vos montar la pinhòla sus la GP.

64 Re: Rodés le Lun 9 Aoû - 23:11

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Aqueste darrèr messatge confirma çò que pensavi : as pas que de prejutjats sus las pensadas meas (e las deu men movement).

en meme temps siau ben content
d'estre francés dins la mesura que lo mechant etat qui nous opprime mi
paguèt lo salari l'an passat, que mi pagarà lo caumagi l'an venent, e
que paga au passagi lo salari dei militants radicaus (radiofonistas
precaris, pròfes ò encara)
Soi pas pagat per l'Estat mes per lo departament, demandi pas arren a l'Estat e arrefusi quitament d'emplegar la justicia en ma favor quan lo cau. Mes aquò se'n fotem, ei pas qu'un posicionament personau.

ai pas la pretencien de vòuguer chanjar lo monde en m'interessant a de questiens pichòtas borgesas talei que Palestina..
Ei borgés de s'interessar a monde qui viven dens la mèrda ? M'interessa de saber perqué.

Pasmens pausi la questien:
trabalhar en òc deu ti obligatoriament si metre sus la talvera, manjar
bio, boicottar la tv per pluslèu escotar la radio (qu'aquò si qu'es
bòn), e si daissar, a bac+5, pagar au SMIC?
non perqué , imaginas que pensam aquò ?

Es-ti necitament jugar a la victima de lònga, ò es-ti pluslèu estre un tipe normau, que compausa emé l'estat actuau dei cavas
Ni l'un ni l'aute. Me consideri pas com ua victima, e me contenti pas de l'estat actuau de las causas.

Lo monde vos sembla copar en dos: lei motons e lei que sabon. Es bensai un pauc mai complicat qu'aquò...
LOL

Ai l'imprecien, mon car Heltah
Skeltah, que ti sembla, a tu coma d'autrei ren de personau, impossible
e imperdonable de si pas sentir la fibra militanta.
Ua impression paranoica dilhèu .. n'èi pas jamei esperat arren de tu, me'n foti completament qu'ajas la fibra militanta o pas, n'èi ni simpatia ni antipatia per tu. La sola causa que te demandi ei d'arrestar de nos cagar dessus e de nos provocar.

Ò alors, prenes lo maquis, fas
possar de cabras, vives en autarcia, luenh de tot vestit (manca lo
keffieh d'Arafat e lo t shirt dau Che venduts per d'opportunistas),
luenh de la tv e dei consideraciens financieras (que son marridas, aquò
si saup).
Perfèit exemple per ilustrar los prejujats pre-citats. Mes òc, un militant (radicau per un tipe qui pensa pas qu'a son plan estar) ei forçadament pròche de la natura, escota de reggae e encula las crabas.
Desolat de pas entrar en ton concèpte, mes soi de Marselha 13au e escota dilhèu autant de rap com tu.

Doncas sarèm jamai amics. M'en viés tot triste
Pensi sustot que me coneishes pas.

Pensi enfin qu'aquera conversacion arregarda pas que tu e jo e que deveré pas estar public, mes bon ..

65 Re: Rodés le Lun 9 Aoû - 23:54

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Serve en ren, que son aqui de cavas que viran en redond, coma de costuma (e subretot lo mutiple quoting fa pas part de mi takents, fas cagar Plan Urós).

A chascun sei prejujats (pasmens perdon s'as cregut que lo prepaus era personau, parlavi pas de tu directament mai de ton moviment), es verai que nos coneissèm pas, e qu'aurèm bensai pas l'escasença de nos crosar mai.

Pasmens au momnt que mi repròchas de regachar la tv e d'utilisar mon salar per mi crompar de cauças (podem escambiar sus nòstrei marcas preferidas, saria bensai mai intelligent), dona l'imprecien que faudria forçadament estre un alter-que-ne-sabi per estre valable. Dau mens es ce que sòrte de ce que m'as dich premier (en mai dau fach que sembla estre l'insulta ultima que d'estre francés).

en meme temps siau ben content
d'estre francés dins la mesura que lo mechant etat qui nous opprime mi
paguèt lo salari l'an passat, que mi pagarà lo caumagi l'an venent, e
que paga au passagi lo salari dei militants radicaus (radiofonistas
precaris, pròfes ò encara)
Soi pas pagat per l'Estat mes per lo departament, demandi pas arren a l'Estat e arrefusi quitament d'emplegar la justicia en ma favor quan lo cau. Mes aquò se'n fotem, ei pas qu'un posicionament personau.

Aqui parlavi pas de tu personalament per exemple... Au mens assumas tei convicciens fins qu'au bot. D'autrei non.

Pasmens pausi la questien:
trabalhar en òc deu ti obligatoriament si metre sus la talvera, manjar
bio, boicottar la tv per pluslèu escotar la radio (qu'aquò si qu'es
bòn), e si daissar, a bac+5, pagar au SMIC?
non perqué , imaginas que pensam aquò ?

Sabi ara que non. Siatz en avança sus d'autrei...

Es-ti necitament jugar a la victima de lònga, ò es-ti pluslèu estre un tipe normau, que compausa emé l'estat actuau dei cavas
Ni l'un ni l'aute. Me consideri pas com ua victima, e me contenti pas de l'estat actuau de las causas.

Per tu, d'acòrdi. Mai per leis autrei de ton moviment? La terminologia de l'oprecien usitada, la campanha "800 ans de resitencia" de Libertat mi fan pensar l'encontrari.

Lo monde vos sembla copar en dos: lei motons e lei que sabon. Es bensai un pauc mai complicat qu'aquò...
LOL

cf. ce que sòrte de ta premiera respònsa. Content de ti far rire.

Ai l'imprecien, mon car Heltah
Skeltah, que ti sembla, a tu coma d'autrei ren de personau, impossible
e imperdonable de si pas sentir la fibra militanta.
Ua impression paranoica dilhèu .. n'èi pas jamei esperat arren de tu, me'n foti completament qu'ajas la fibra militanta o pas, n'èi ni simpatia ni antipatia per tu. La sola causa que te demandi ei d'arrestar de nos cagar dessus e de nos provocar.

C'est pas parce que je suis paranoïaque qu'ils sont pas tous contre moi, pour commencer. Siau ben content d'aprèner ton apatia a mon endrech, au mens vira pas au sentit personau, çaquelà pensi pas estre tant geinant qu'aquò, ai quand meme lo drech dire que siau pas d'acòrdi emé vos e perqué, non (sus la provocacien es verai qu'es pas necite, ni finocho, pasmens lo mòt "crypto" m'agrada)?

Ò alors, prenes lo maquis, fas
possar de cabras, vives en autarcia, luenh de tot vestit (manca lo
keffieh d'Arafat e lo t shirt dau Che venduts per d'opportunistas),
luenh de la tv e dei consideraciens financieras (que son marridas, aquò
si saup).
Perfèit exemple per ilustrar los prejujats pre-citats. Mes òc, un militant (radicau per un tipe qui pensa pas qu'a son plan estar) ei forçadament pròche de la natura, escota de reggae e encula las crabas.
Desolat de pas entrar en ton concèpte, mes soi de Marselha 13au e escota dilhèu autant de rap com tu

Es completame,t degueulasse d'enfifrar d'animaus, ti comprèni. La caricatura habituala dau militant occitan, e es pas un fantasme personau, es pas luenh d'aquò (ò alòrs avètz pas lei memes en Occident).
Per contra ai quitat d'escotar de rap, lo suicidi era pròche (pauvre France).

Doncas sarèm jamai amics. M'en viés tot triste
Pensi sustot que me coneishes pas.

Pensi enfin qu'aquera conversacion arregarda pas que tu e jo e que deveré pas estar public, mes bon ..

Pas faus. Mai encara un còp, n'eri pas ieu au capitre personau. Si va vòs, podem examinar nòstrei demonis internes en MP ò sus FB;)``

L'aviau mancada aquela

Hakan Kas a écrit:

ai pas la pretencien de vòuguer chanjar lo monde en m'interessant a de questiens pichòtas borgesas talei que Palestina..
Ei borgés de s'interessar a monde qui viven dens la mèrda ? M'interessa de saber perqué.


Ben sai pas, es luenh Palestina. Mi senti pas solidari de ce que vivan israelencs coma palestinians, que quora lei partits politics si tapan dessuta son totjorn lei gents normaus que prenan, comprèni pas perqué tant de gents si l'implican, l'aurian pas de cavas mai pròchis de nòstrei realitats de tractar?
Siam nautrei qu'avèm lo temps d'i soscar, coma avèm lo temps de nos engrunar sus internet sus de questiens occitanistas. En aquò, voei, es borgés. Lo prolo lambda s'en fote, viu lei cavas, son lei borgés que si l'interessan (e l'Istòria va mostrèt)

66 Re: Rodés le Mar 10 Aoû - 8:31

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Los emplecs ajudats qu'usitan las associacions son pagats per l'Estat (enfin podria diser eran pagats, que vos annonci que las causas an cambiadas belament, d'eisemple a ROC perdem 3 emplecs (d'ont lo de Yellow) per las colhardisas de l'Estat.

E aici, vesem pas mai lo monde d'Anem Veau, qu'es preste d'anar plorar per fargar "medias de servici publics", smas que se mobilisan pas per ajudar las associacions, que sense elas, far bel temps que l'occitan seria qu'una causa d'onte se parlaria a l'entorn de la maquina de cafe d'una escura sala de professors.

Ah es polida la lucha de las classas (coma disia un amic aier, "la lucha de las classas, ah vo es quora los grands de CM2 foton sus la cara als pichons de CE1") e vos podi diser, per aver trabalhar en fregidor gigant per la distribucion bela, i cresi pas mai a la lucha de las classas, quora vesetz monde que tenon 30 annadas dins una bostia, que se planhan de las lora condicions de trabalh e tre que vos pichon interimari los fasetz remarcar que se se fotian en cauma, a d'unes jorns de Nadal podrian negociar leu e que vos respondon "oh mas prenem lo risc de se faire fotre defora", me disi qu'es polida la lucha de las classas.

Francament, se lo "proletariat" i'agrada de se faire fotre lo donut coma la bandiera del Japon periode de guerre pel patronat, vau pas plorar sus lo lor sort, se dison pas res es que la situacion lor va plan doncas los patron aurian tord de continuar pas, se om far lo virasolelh al luoc de luchar, cal pas esperar obtener mai, e me desencusaretz, es plan l'umanisme de diser "anem cambiar la vida dels gens", çaquela om la pot pas cambiar a la lora plaça se els n'an pas la volontat de cambiar.

D'unes me diran qu'aqueste prepaus son "reac", vos respondrai non soi realiste, anetz vos passejar dins una usina e veiretz la cara vertadiera del famos "proletariat", aprep es benleu mielh per la sua pichona persona de demorar dins lo pantalh e la breçairola, mas soi pas segur que faguesse avançar lo schmilblick.

Cedric

http://www.myspace.com/joan_cavalier

67 Re: Rodés le Mar 10 Aoû - 9:43

fredoc


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Que voi diser un motet a perpaus deu planh de Hakan. Libertat eiun partit politic, en tant qu'aquò que perpausa ideas e solucions entà la societat dens la quau existeish.
Libertat qu'a un programa politic entà Occitania, entà nosauts doncas qui vivem en Occitania e qui de mei parlam occitan.
Que pensi que lo ton dever en tant que militant o dirigent o non sèi pas quin ròtle i jògas, ei de responer a las atacas, provocacions o questions shens esmalicià't.
A partir deu moment on hicatz tot lo monde dens lo vòste projècte, qu'ètz obligats de'vs justificar au noste respècte.

E comprenes ?


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

68 Re: Rodés le Mar 10 Aoû - 11:41

Zengi


Trobador !!
Trobador !!

Ben sai pas, es luenh Palestina. Mi senti
pas solidari de ce que vivan israelencs coma palestinians, que quora
lei partits politics si tapan dessuta son totjorn lei gents normaus que
prenan, comprèni pas perqué tant de gents si l'implican, l'aurian pas
de cavas mai pròchis de nòstrei realitats de tractar?
Siam nautrei
qu'avèm lo temps d'i soscar, coma avèm lo temps de nos engrunar sus
internet sus de questiens occitanistas. En aquò, voei, es borgés. Lo
prolo lambda s'en fote, viu lei cavas, son lei borgés que si
l'interessan (e l'Istòria va mostrèt)
Mouais, espiar caricaturau pensi. Quan manifesti per Palestina, soi a costat d'un molon de monde qui an de segur pas lo SMIC per minjar.
Jo m'en foti pas deus palestinians, quitament se son luenhs. Tot simplament ensaji de me botar a lor plaça, pensi que seréi content, au mensh, d'estar sostiengut per las populacions deu monde. Lo senteishes pas atau, ei ton dret, mestractar de borgés los qui sostienen Palestina .. aquera qu'ein drin hòrta.

Que pensi que lo ton dever en tant que militant o dirigent o non sèi
pas quin ròtle i jògas, ei de responer a las atacas, provocacions o
questions shens esmalicià't.
A partir deu moment on hicatz tot lo monde dens lo vòste projècte, qu'ètz obligats de'vs justificar au noste respècte.

E comprenes ?
Oui Papa.
I a pas de dirigent a Libertat. Ne'm soi pas esmaliciat qu'èi demandat a Yellow d'arrestar las provocacions e qu'a arrestat. N'ei pas lo ton problèma e que pensi qu'èi lo dret de reagir com voi. Quan lo monde e't caguè dessus per'mor qu'empleguès un ton agressiu suu fòrum, n'èm soi pas jamei permetut de't har nada remarca e que t'èi tostemps sostiengut, poderàs demandar aus interessats.

69 Re: Rodés le Mar 10 Aoû - 12:08

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Hakan Kas a écrit:

Ben sai pas, es luenh Palestina. Mi senti
pas solidari de ce que vivan israelencs coma palestinians, que quora
lei partits politics si tapan dessuta son totjorn lei gents normaus que
prenan, comprèni pas perqué tant de gents si l'implican, l'aurian pas
de cavas mai pròchis de nòstrei realitats de tractar?
Siam nautrei
qu'avèm lo temps d'i soscar, coma avèm lo temps de nos engrunar sus
internet sus de questiens occitanistas. En aquò, voei, es borgés. Lo
prolo lambda s'en fote, viu lei cavas, son lei borgés que si
l'interessan (e l'Istòria va mostrèt)
Mouais, espiar caricaturau pensi. Quan manifesti per Palestina, soi a costat d'un molon de monde qui an de segur pas lo SMIC per minjar.
Jo m'en foti pas deus palestinians, quitament se son luenhs. Tot simplament ensaji de me botar a lor plaça, pensi que seréi content, au mensh, d'estar sostiengut per las populacions deu monde. Lo senteishes pas atau, ei ton dret, mestractar de borgés los qui sostienen Palestina .. aquera qu'ein drin hòrta.


Mouais tornamai, son dins sa merda e pensi que la sola cava que li poiria far sentir mielhs es que tot s'arreste enfin ailabàs. Aprèp, de si sentir solidari, de denonciar l'injusticia e tot aquò, perqué non, mai fau pas oblidarque dau costat israelenc, son lei memas dolors, la mema paur que si ressente. E aquò, dins la visien generalament manicheista qu'enròda la questien, passa sovent a la trapa. Dire que sostener lo pòple palestinian es sostener lei fascistas que lei dirjan es una corcha que prendrai pas (au mens vos aurai esparnhat aquò lol), mai daissar de caire lei populaciens civilas israelianas que pagan tanben lo prètz dei fafs que lei dirijan es pasmens daumagi.

Ensuita, insulti pas degun aqui. Sabi de quna classa veni, e pensi pas que siguessiam toei aqui eissuts de mitans tant diferents qu'aquò. E lei que fan lei partits politics d'extrema esquerra, lei que dirijèran lei revoluciens, lei que montèran d'organisaciens dins leis annadas 70 venan dau meme mitan. Per finir, citarai lo grand filosòfe Juan Miranda, que diguèt pas sonque de conarias, e que resumèt ma pensada au fons dau Mexic dins la debuta dau sègle XX:

"Nom de dieu je sais très bien comment c’est la révolution ! C’est les gens qui savent lire dans les livres qui vont voir ceux qui savent pas, et les voilà qui disent le moment est venu de changer tout ça ! Ils expliquent aux pauvres bougres, qui eux font le changement. Après, les plus malins de ceux qui savent lire dans les livres s’assoient autour d’une table pour bouffer et blablater, pendant que c’est les pauvres bougres qui crèvent. Et qu’est-ce qui arrive quand c’est fini ? Rien, tout recommence comme avant!"

Frasa culta per ieu, e talament reala.

Hakan Kas a écrit:
Que pensi que lo ton dever en tant que militant o dirigent o non sèi
pas quin ròtle i jògas, ei de responer a las atacas, provocacions o
questions shens esmalicià't.
A partir deu moment on hicatz tot lo monde dens lo vòste projècte, qu'ètz obligats de'vs justificar au noste respècte.

E comprenes ?
Oui Papa.
I a pas de dirigent a Libertat. Ne'm soi pas esmaliciat qu'èi demandat a Yellow d'arrestar las provocacions e qu'a arrestat. N'ei pas lo ton problèma e que pensi qu'èi lo dret de reagir com voi.

Parièr. Pasmens tròbi estonant que l'aje pas de dirigeant en cò vòstre. De tot biais, quora lo Sultan aurà renversat lo GPO, Libertat servirà plus en ren, qu'aurèm enfin acquesida nòstra autonomia plena.

70 Re: Rodés le Mar 10 Aoû - 12:14

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
mai fau pas oblidarque dau costat israelenc, son lei memas dolors, la mema paur que si ressente
Moué .. en israèl i a pas 80% de caumatge, ei pas complicat de trobar de que béver e minjar, i a 3 praubes roquetas per an qui cadan per tèrra quan en Palestina son 20.000 missiles per 2000 morts en 15 dias. Ne'n deishi, vam pas tornar començar un naveth debat.

"Nom de dieu je sais très bien comment c’est la
révolution ! C’est les gens qui savent lire dans les livres qui vont
voir ceux qui savent pas, et les voilà qui disent le moment est venu de
changer tout ça ! Ils expliquent aux pauvres bougres, qui eux font le
changement.
As desbrembat lo coteth enter las dents.

71 Re: Rodés le Mar 10 Aoû - 12:44

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Hakan Kas a écrit:
mai fau pas oblidarque dau costat israelenc, son lei memas dolors, la mema paur que si ressente
Moué .. en israèl i a pas 80% de caumatge, ei pas complicat de trobar de que béver e minjar, i a 3 praubes roquetas per an qui cadan per tèrra quan en Palestina son 20.000 missiles per 2000 morts en 15 dias. Ne'n deishi, vam pas tornar començar un naveth debat.

"Nom de dieu je sais très bien comment c’est la
révolution ! C’est les gens qui savent lire dans les livres qui vont
voir ceux qui savent pas, et les voilà qui disent le moment est venu de
changer tout ça ! Ils expliquent aux pauvres bougres, qui eux font le
changement.
As desbrembat lo coteth enter las dents.

Sai pas siau pas ieu qu'ai escrich lo dialòg dau filme (l'an de filmes importants, emai aje vielhit, emai la realisacien siegue estada indinha de son realisator, es lo filme politic lo mai fòrt que vegèri, de son nihilisme. Ils sont forts ces ritals.).

Sus Palestina, siau pas per lo concors de patiment (l'esclavagi ò la Shoah? Leis indians d'America ò lei Bantous?). La situacien fa que tot lo monde pren, e si saup perqué prenan...

72 Re: Rodés le Mar 24 Aoû - 21:28

bork-oc


Tusta-Fusta !
Tusta-Fusta !
Bon je vais écrire en français je serais plus à l'aise.(je m'en excuse au prêt des nationalistes :-) )


Je vois beaucoup de connerie contre LIBERTAT et puis il est vrais que le niveau des débats (parfois) sur ce forum ne me pousse pas a y passer ma vie.

Je parle en mon nom car LIBERTAT est un mouvement pluriel ou différentes visions se confrontent en ce moment, le but étant d'arriver le plus rapidement possible à un projet révolutionnaire.
Ce projet révolutionnaire nous le ressentons et le vivons sur une partie donnée de la planète terre: Occitània que beaucoup connaisse ici j'imagine, mais nous ne le coupons pas du mouvement des peuples pour leur libération. Les occitans sont POUR NOUS victimes d'une violence inadmissible la mort programmée de leur langue de leur culture (qui pourrait le nier surtout ici) et donc de ce qu'ils sont. De plus le système de domination que nous subissons ne nous satisfait pas, en un mot nous refusons le fétichisme de la marchandise et nous sommes pour la destruction du système capitaliste décadent. Nous refusons donc une vie faite d'insignifiances qui nous est imposée de l'école jusqu'à la mort en passant par tous les médias (internet compris). Nous refusons la réduction de nos désirs à un simple acte d'échange inégal (le capitalisme). Le monde n'est pas en crise c'est l'état normal du capitalisme.

Je vois donc LIBERTAT comme un mouvement d'émancipation nationale ET sociale.( Libre à vous de nous traiter de nationaliste ce n'est pas une insulte dans mon vocabulaire, mais par contre j'attends les preuves tirées de nos textes) Mais Réduire LIBERTAT a un mouvement nationaliste est une abbération ou de la mauvaise fois car notre action se passe la plus part du temps dans l'action politique MAIS en occitan et je pense que c'est cela qui vous perd. Le fait que nous puissions utiliser l'occitan comme un instrument subversif et somme toute normalisée dans notre pratique politique et de vie quotidienne. Et ce qui est le plus fou c'est que avec nos petits moyens nous arrivons à organiser des choses que le milieu culturel occitan ne fait pas alors que serait à lui de le faire:

par ex: contre l'IBG:

http://libertat.org/index.php?option=com_eventlist&view=details&id=24%3Alos-joens-biarnes-samassan-&Itemid=74&lang=fr

Pour pau en occitan:

http://libertat.org/index.php?option=com_content&view=article&id=141%3Ahestivoc-2010-a-pau&catid=25%3Aoccitania&Itemid=50&lang=fr

Je tiens à préciser que LIBERTAT n'est ni Fontanien, Castanien, Lafontien, ces trois penseurs se sont trompés, nous en prenons actes et nous décidons donc de reléguer tout cela dans les vieilles idéologies sans bien sur rejeter leurs expériences et leurs enseignements qui nous semblent intéressants.

Aujourd'hui nous nous posons la question de la stratégie à adopter, effectivement nous nous sommes dit qu'avancer l'autonomie en 1er lieu serait une bonne chose et laisse une marge de manœuvre pouvant s'intégrer à la pluralité du mouvement. L'autonomie c'est l'institutionnelle, mais aussi l'autonomie communale d'assemblée, l'autonomie de chaque être humain et l'autonomie de notre mouvement en dehors des structures de domination. Aujourd'hui nous nous posons les questions de comment sortir de la politique de la gauche française qui n'a pas de projet révolutionnaire et surtout qui mène systématiquement à l'impuissance. Le débat va porter sur comment dés maintenant bâtir nos contres pouvoirs et donc notre contre société sans attendre le grand soir. Comment combattre ce monde invivable et bâtir une base populaire forte et sortir de la domination. Aujourd'hui c'est cela LIBERTAT.
Bien sur tous les militants n'ont pas le même niveau de formation politique nous sommes une orga jeune et majoritairement de jeune, nous luttons contre cela et cherchons les solutions pour y remédier.

J'ai vu plus haut qu'on avait une vision binaire mais j'aimerais rappeler ce qu'a dit monsieur Hortefeux récemment, que la France sera découpée entre les bons et les mauvais citoyens(ici). Discours dans la continuité de celui de M.Sarkozy qui lui stipulé que nous étions en guerre nationale. (ici). Les chose ne peuvent pas être plus claire et tant mieux. Libre à vous d'en tirer les conséquences et les implications, nous nous les avons tiré Mais je suis sur que certains sont de la race des bons citoyens donc ne vous inquiétez pas vous ne serez jamais en danger.

A ce qui disent que LIBERTAT c'est de l'utopie nous leur répondons juste qu'il suffit de regarder la situation occitane, française, européenne, mondiale à tous les niveaux. Si vous ne voyez toujours pas nous ne pourrons pas grand chose pour vous.

Pour répondre à Fred, nous ne nous adressons pas a tout le monde, mais à ce qui veulent changer radicalement la situation actuelle et surtout à ce qui veulent bien nous comprendre.

Pour ma part ce qui est ressorti d'estivada (vu que c'est le sujet) c'est un grand intérêt pour LIBERTAT et une demande de réponse à une problématique centrale « comment faire aujourd'hui quand on a envie de changer la situation d'Occitània et en Occitània » donc nous y travaillons constamment.

Mais je crois malgré tout que toutes ces disputes sur LIBERTAT ne servent pas à grand chose car nous n'avons pas les mêmes désirs et les mêmes intérêts. Cela démontre bien qu'une langue partagée ne suffit pas à avoir les mêmes sensibilités. Il y a quelques personnes sur ce forum avec qui je n'ai rien en commun même pas l'occitan.(en mei qu'escribi en francés). Voilà donc, libre à vous (les gens qui constamment nous chient dessus bien sur) de penser ce que vous voulez par contre les gens qui ont véritablement une sensibilité Occitane globale (problèmes sociaux, écologiques, éthiques, culturelles etc...) vous pouvez nous rencontrer et discuter (nous ferons d'ailleurs à la rentrée des réunions à tolon, montpelhier, valença. ) car il me semble qu'aujourd'hui LIBERTAT porte dans son essence le projet le plus en phase avec la réalité actuelle.

Et je voudrais savoir ou il y a victimisation dans la campagne 800 de résistance.

http://www.libertat.org

73 Re: Rodés le Mer 25 Aoû - 7:08

fredoc


Occitan Warrior
Occitan Warrior
bork-oc a écrit:
Pour répondre à Fred, nous ne nous adressons pas a tout le monde, mais à ce qui veulent changer radicalement la situation actuelle et surtout à ce qui veulent bien nous comprendre.


Quin ei l'interès alavetz si voletz cambiar la situacion deus qui son d'acòrd dab vosauts, e sonque ?
Quina ambicion !


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

74 Re: Rodés le Mer 25 Aoû - 10:54

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
bork-oc a écrit:

Mais je crois malgré tout que toutes ces disputes sur LIBERTAT ne servent pas à grand chose car nous n'avons pas les mêmes désirs et les mêmes intérêts. Cela démontre bien qu'une langue partagée ne suffit pas à avoir les mêmes sensibilités. Il y a quelques personnes sur ce forum avec qui je n'ai rien en commun même pas l'occitan.(en mei qu'escribi en francés). Voilà donc, libre à vous (les gens qui constamment nous chient dessus bien sur) de penser ce que vous voulez par contre les gens qui ont véritablement une sensibilité Occitane globale (problèmes sociaux, écologiques, éthiques, culturelles etc...) vous pouvez nous rencontrer et discuter (nous ferons d'ailleurs à la rentrée des réunions à tolon, montpelhier, valença. ) car il me semble qu'aujourd'hui LIBERTAT porte dans son essence le projet le plus en phase avec la réalité actuelle.

Et je voudrais savoir ou il y a victimisation dans la campagne 800 de résistance.

Boris,

Je te repondrais juste sur cette partie la (je crois qu'on a discuté du reste lors d'Hesti'voc en buvant du Jurançon et en découvrant que Florent Pagny etait Serbo-Croate selon Fontan lol).

Oui en effet une langue ne suffit pas a avoir une pensée politique commune (et je dirais c'est heureux, chez moi un pays ou la pensée et la ligne politique est unique est soit utopique (e lo pais dels Potonorses i cresi pas) soit une dictature.

Pour le positionnement politique, je me pense plus idealiste et utopiste que toi (c'est vrai que je reverais d'une nation sans etat autogeree, mais je crois l'etre humain trop con et egoiste pour ça) et je dirais que le reproche que je fait a Libertat (mais pas que ça se retrouve aussi dans d'autres mouvements occitanISTES) en terme de "victimisation", c'est déjà une prise de position souvent limitée a un rapport de force avec l'etat français (d'accord il y'a une réalité une grosse partie d'Occitania se trouve en France, mais au jour d'aujourd'hui il y'a d'autre réalité (l'Europe, le Monde...) qui nous sont ouvertes et qui nous eviterait de nous autoclaver dans une position de "Province" (le fait de devoir toujours se réferer a Paris est quelque part le fait de se soumettre, sans essayer (comme le font les catalans par exemple) de dépasser le cadre de l'etat français genre en se tournant vers Bruxelles, histoire non de nier une réalité mais de prouver qu'on ne se positionne pas comme le serf demandant la permission au maitre, mais comme un peuple qui non content de chercher un droit a exister par lui meme en a la capacité et arrete de tout justifier (le fait de parler sa langue, le fait de l'intercomprehension avec les autres langues romanes...).

Rapport au reproche de victimisation de la campagne 800 ans de resistance, je crois qu'il serait temps aussi d'arreter de faire ce que l'on reproche aux autres : ne citer qu'un côté de l'histoire: les derniers occitans a avoir rejoint la France qui sont les nissarts l'ont fait via referendum populaire, comme tu le disais Castan, Lafont, Fontan sont morts c'est du passé, pour la croisade, Joan Petit, Les camisards (dit le mec qui a pris comme nickname "Joan Cavalier "lol) c'est aussi du passé, il ne faut pas oublier, tirer leçon de ça, mais je crois qu'il faut dépasser aussi et même si on n'oublie pas le passé, regarder les solutions en avant pas juste dans le rétroviseur.

Cedric

http://www.myspace.com/joan_cavalier

75 Re: Rodés le Mer 25 Aoû - 13:37

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Qu'etz totun de maishanta fe : per la campanha que l'avem ditz 10 còps, ne s'ageish pas de diser espiatz com l'Occitania ei bera e granda, que s'ageish de har créisher la conscientizacion e préner exemples volontariament simbolics d'òmis e hemnas d'Occitania qui an marcat l'istòria.
Que sabetz plan que ne s'ageish pas de diser qu'èra miélher abans, d'alhors n'èra pas briga miélher. qu'ei sonque un utis per conscientizar lo monde a l'existéncia de la causa occitana.

je dirais que le reproche que je fait a Libertat (mais pas que ça se retrouve aussi dans d'autres mouvements occitanISTES) en terme de "victimisation", c'est déjà une prise de position souvent limitée a un rapport de force avec l'etat français (d'accord il y'a une réalité une grosse partie d'Occitania se trouve en France, mais au jour d'aujourd'hui il y'a d'autre réalité (l'Europe, le Monde...)
Compreni pas quin e's podem afirmar occitan (parli pas deus "me'n foti de l'occitan me serveish pas qu'a minjar e bicar" ni deus "l'occitan qu'ei plan qu'ei fun e se lhevam lo dit dilhèu haràn quauqurren per nosauts) e pas crear un rapòrt de fòrça dab l'Estat francés.
N'ei pas l'euròpa ni lo monde qui arrefusa d'arrespectar l'identitat nosta, (l'UE drin ok, mes que segueish l'opinion deus Estats membres). En qué aquera posicion ei ua posicion de victimizacion ? Ne compreni pas, qu'ei un simple constat de la situacion actuau.

76 Re: Rodés le Mer 25 Aoû - 15:35

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Hakan Kas a écrit:
Compreni pas quin e's podem afirmar occitan (parli pas deus "me'n foti de l'occitan me serveish pas qu'a minjar e bicar" ni deus "l'occitan qu'ei plan qu'ei fun e se lhevam lo dit dilhèu haràn quauqurren per nosauts) e pas crear un rapòrt de fòrça dab l'Estat francés.
N'ei pas l'euròpa ni lo monde qui arrefusa d'arrespectar l'identitat nosta, (l'UE drin ok, mes que segueish l'opinion deus Estats membres). En qué aquera posicion ei ua posicion de victimizacion ? Ne compreni pas, qu'ei un simple constat de la situacion actuau.

Juntiament l'ome ço que te disi aici (e qu'es un reprotche que fau pas son qu'a Libertat) ta ieu tustar sonqu'a l'estanca francesa, es una mena de diser "reconeissam lo mestre" (aprep trapi la pausicion mens greva que la d'Anem Oc e del seu projecte de protesta a Paris que tenon costat "lo bais poble que porta sas doleanças al rei" e nos pausa en pausicion de province (doncas de territori vinçut) soi en Occitania, parli occitan aquo es per ieu un esfach normau e ço que m'interessa es que lo monde trapesson aquò normau (sap soi coma los vielhs occitans, per de que se son fotut al frances al delai de la pression de l'escola) per de que la "norma" (valent a diser los mai numeroses) parlavan frances, pot pareisser triste, los botavian dins una pausicion de forastiers al dintre de lo lor pais, mas es atau...

Pensi que lo costat "France nous ment, elle nous spolie" ajuda pas e mena reaccions negativa (de la mena lo mondin miegjan que compren pas per de que om i ven rompra las bassas amb le patois dans le metro), se la causa pareis normau, lo monde seran pas espantats.

Al costat sem victimes, la responsa la mai aisida de nos faire es "per tant vesi pas lo poble d'oc davalar per carriera ta demandar lo seu dreits, 30.000 (en comptant pron large) personas per carriera de Carcassona, far pas que 0.6% de la populacion onte son los 99.4% que demoran e es que son d'acòrdi ?

Me respondras benleu (coma lo faria mi pensi Boris) qu'es debut al fach que la poblacion es estada deconscientisada e qu'i cal "prener consciencia", es aici que bloqui, quitament se l'Estat ajuda pas, es pas el l'espinel lo mai bel que tenem dins lo pé, son los occitans que tenon pas consciencia (disi pas d'esser occitans) mas que la lenga e la cultura occitana eisiston (pensi pas que se l'Estat deman nos dit "l'occitan es lenga officiala" tot lo monde que viu dins lo pais se va jitar per carriera ta faire petar la lenga (a l'encontrari pensi qu'un fum van aver paur d'un totalitarisme lenguistic) pensi que cal pas prener lo poble occitan per mai colha qu'es de cabussar dins la peca d'una esquera plan pensanta que pensa que cal tot esplicar al monde que comprenon pas, val mielh monstrar al monde qu'aquo eisista soi segur que prendran consciencia d'els meteis, e per aquo faire lor cal balhar l'enveja, denonçar ço que far pas l'estat lo cal, mas cal tanben apiegjar (e de preferencia dins lo meteis temps) sus ço que capitem de faire sense l'estat (avem quitament lo meteish estatut tu e ieu dins los nostres medias respectius, sap tant coma ieu qu'avem pas los miegjans d'un media d'estat, mas as vist ço que capitam de far, pensi que se lo monde veson aquo e que discutam ambe, acabaran per demandar d'eles meteish "e al nivel de las ajudas, l'estat vos ajuda" ? e aqui un simple nom permetra al monde de se pausar els meteis la question e de concientisar se, me pareis mielh que de lor sauta sus l'esquina en lor diguant "l'estat nos ajuda pas, far pas lo seu trabalh de diffusion de las lengas minorisadas dins los medias publics (ço qu'es uros per tu e ieu que si de non benleu seriam a la cauma).

E puei, se om cabussa trop aquo dadins, om tombe dins la problematica de la Shoah, onte om se bremba que los josieus son estats exterminats (d'acordi eran los mai numeroses) mas om desbremba que i'avia tanben caracas, franc maçons.......

http://www.myspace.com/joan_cavalier

77 Re: Rodés le Jeu 26 Aoû - 8:26

fredoc


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Hakan Kas a écrit:
je dirais que le reproche que je fait a Libertat (mais pas que ça se retrouve aussi dans d'autres mouvements occitanISTES) en terme de "victimisation", c'est déjà une prise de position souvent limitée a un rapport de force avec l'etat français (d'accord il y'a une réalité une grosse partie d'Occitania se trouve en France, mais au jour d'aujourd'hui il y'a d'autre réalité (l'Europe, le Monde...)
Compreni pas quin e's podem afirmar occitan (parli pas deus "me'n foti de l'occitan me serveish pas qu'a minjar e bicar" ni deus "l'occitan qu'ei plan qu'ei fun e se lhevam lo dit dilhèu haràn quauqurren per nosauts) e pas crear un rapòrt de fòrça dab l'Estat francés.

Mes non serés pas un drin maniquéan tu ? Catar ? American ?
Escacalassant

Non seriós, quin ei lo ligam enter afirmar ua identitat e l'organizacion administrativa d'un territòri ?

Que't brembi que lo purmèr tipe qui vas crotzar per carrèra, e lo dusau tanben, e lo tresau...(e dilhèu arribat a 1000 que'n trobaràs un dacòrd dab tu) que't van arrenegar l'existéncia d'Occitania e de la nacion occitana. L'un que serà sdf, l'aute artesan, puish lo florista e lo factor, un aute curat, un aute arretirat, un aute un torista alemand, un aute lo can deu vesin, un aute lo ton cosin, un aute la toa hemna, e un aute lo ton mainat.
On ei l'estat francés aquiu ?? Enlòc.

L'Estat francés qu'a responsabilitats segur, mes qui ei l'Estat ?

Que soi màgerment d'acòrd dab tu e dab Libertat (per'mor que soi occitanISTA (masculin)) mes l'Estat francés, o nat aute ne m'empacharà pas jamei de'm sentir occitan, d'ESTAR occitan.
Per'mor qu'ac èi causit !


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

78 Re: Rodés le Jeu 26 Aoû - 17:14

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
parli occitan aquo es per ieu un esfach normau e ço que m'interessa es que lo monde trapesson aquò normau
Ah mèrda ! jo parli occitan, tròbi aquò extraordinari e que'm filmi a cada cèop que parli a un amic en òc.
Non mes shens desconar, tots volem la "normalizacion " de la lenga.
En qué ei contradictòri dab lo hèit de s'opausar a ua politica e a ua administracion politica qui nos desagrada ?

quin ei lo ligam enter afirmar ua identitat e l'organizacion administrativa d'un territòri ?
Lo ligam ei de hèit quan l'organizacion administrativa en question denega l'identitat en question ..

l'Estat francés, o nat aute ne m'empacharà pas jamei de'm sentir occitan, d'ESTAR occitan.
Per'mor qu'ac èi causit !

Mes qui ditz lo contrari ? Compreni pas arren ad'aquera polemica.

Per estar mei clar : Libertat que s'opausa a la politica de l'Estat francés purmer per'mor qu'ei un movement revolucionari qui vòu cambiar la societat, e tanben per'mor en tant qu'occitans qu'èm negats en los nostes drets.
N'avem pas besonh de l'Estat francés entà'ns sentir occitan mes qu'avem de har pression sus las autoritats entà obtiéner mei de drets.
Pensavi aquò clar e logic, mes aparentament ne l'ei pas ..

79 Re: Rodés le Jeu 26 Aoû - 18:03

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Ta ieu lo fach d'obtener dreits cap a (un estat, una organisacion...) es se pausar en victime e doncas se pausar en auto-minorisat que de fach ten mestier de l'autre per existir (desencusa benleu la mia formacion filosofic)

Aprep lo reprochi que fau a Libertat (rapòrt d'eisemple a AAP) es juntiament de dintrar trop dins la lucha occitana-occitanISTE (al Cedrician, big up fredoc lol) e de pas faire dintrar l'occitan de biais normau dins una lucha sociala e revolucionari globalisada (pas coma un destalh, mas coma quicom te disi de normau, es normau de revendicar en occitan e lo faire es revendicar per l'occitan coma lenga normala).

Junhi Fred'oc sus un punt, los dreits se demandan pas, es lo poble que los pren (de fach en los usitan, pas forçadament per las armas) quita de parafrasar lo "Canard Enchaîné" 'La libertat s'usa que se om en far quicòm", cresi que pels occitans va ben, la libertat es pas estada usada.

Abanç de se voler tirar cadenas que los franceses nos aurian botat, caldria començar d'arrestar de nos en botar nosautres

http://www.myspace.com/joan_cavalier

80 Re: Rodés le Jeu 26 Aoû - 18:41

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Aprep lo reprochi que fau a Libertat (rapòrt d'eisemple a AAP) es juntiament de dintrar trop dins la lucha occitana-occitanISTE (al Cedrician, big up fredoc lol) e de pas faire dintrar l'occitan de biais normau dins una lucha sociala e revolucionari globalisada
Coneishes mau Libertat ..

Ta ieu lo fach d'obtener dreits cap a (un estat, una organisacion...) es se pausar en victime
Ok, donc, l'EZLN que's pausa en victima, los bascos que's pausan en victimas, los catalans que's pausan en victimas, tu que't pausas en victima quan demanda moneda per la ràdio a la Region,

Va plan, Libertat se senteish pas sol !

81 Re: Rodés le Jeu 26 Aoû - 20:37

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Benleu coneissi mau libertat, te balhi lo meu sentit a l'endefora (aprep sap plan que Libertat es lo moviment politic occitan lo mai proche de las meunas ideas (coma dirian lo monde d'esquerra que van votar al segond torn "vous etes mon PS a moi".lol)

Aprep cresi qu'avem un probleme de compreneson l'ome, disi pas que cal pas romegar, quora parli de victimisacion (aprep pensi pas qu'om pos faire un paralel mentre ço que coneish l'EZLN o encara las torturas que pratica la guardia civila sus los "iparetaraks" (enfin ço qu'els identificon coma tal, que sovent son simples militants o tot simplament bascs) amb la situacion qu'avem en Occitania (cf l'intervencion de la policia a la Tor del Borreu divendres passat, pensi pas que la policia mexicana seria tot simplament passada signifiar a la EZLN que la comuna avia portat planha per occupacion non autorisada de l'espaci public (d'un autre costat soi pas segur qu'EZLN aguesse organisada una grasilhada amb un tournoi de quilha de 5) trapi la comparason un drin exagerida) ço que disi (e que reprochi a una part bela de l'occitanISME triomfant ( e ai paur que Libertat n'en prenguesse lo camin) es de totjorn se posicionar sus "aqui ço que l'estat nos rauba", sense virar aquo de la mena "avetz vist ço que capitam de faire sense l'estat).

La tòca (per ieu en tot cas) es pas de faire cabussar l'estat frances, teni pas pron d'energia per la poder gastar a buffar sus un castel de carta qu'acabara per cabussar tot sol, m'interessa mielh de faire causas concretas qu'avançan que d'anar plorar al mestre per demandar una libertat qu'es a ieu de prener tot sol, pensi que l'occitanISME avançara lo jorn onte los occitanISTES seran liures dins lo lor cap e se sentiran pas jos l'empresa francesa, cresi qu'es pas per deman e malastrosament, seguida a un juoc de cadiera lo destin de l'occitan e del poble occitan es ligat a l'occitanISME (om se pot demandar de cops que i'a se es pas lo fach de veire los occitanISTES que pot tanben butar lo monde de pas se cridar trop occitan).

Per te respondre al nivel radio, non vau pas faire de victimisacion, i vau pas plorar per diser "l'estat m'ajuda pas (ço que seria mesorga, toquem totes lo FSER) ajudatz me vos pregui monser Malvy", i vau amb un projecte concret, fau mai un trabalh de VRP, fau pas mendigot meni un projecte que pot faire mestier a la region que ten las dardenas que me fan mestier pel projecte (es per aquo que soi un dels primiers de jostener pas "Anem Veau" sul projecte de "Medias de servici public" per de que tant coma ieu tu que sias de la partida, saps que se deman nos balhan 24 oras de programmes per jorn d'emplenar en oc, be sem pas dins la merda, e qu'a mai, qual dit servici public, dit moneda d'estat e contrarotle constant (e quora om veu France Inter d'aquela passa om se pot diser qu'es pas regaugissant) e aquo n'en voli pas tanpauc (me diras sem subvencionat per l'estat via lo FSER mas avem (al mens pel moment) un semblant de libertat.

En conclusion, (e per tornar al subjecte primier) lo Patric Roux que me diguet quora lo vejeri a Hestiv'oc que volia "portar mai la contesta sus l'Estivada) deu esser content se legis aquo, en partant de Rodes, om en far de contesta e de camin lol

http://www.myspace.com/joan_cavalier

82 Re: Rodés le Jeu 26 Aoû - 21:09

fredoc


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Hakan Kas a écrit:
Compreni pas quin e's podem afirmar occitan (parli pas deus "me'n foti de l'occitan me serveish pas qu'a minjar e bicar" ni deus "l'occitan qu'ei plan qu'ei fun e se lhevam lo dit dilhèu haràn quauqurren per nosauts) e pas crear un rapòrt de fòrça dab l'Estat francés.

Hakan Kas a écrit:
quin ei lo ligam enter afirmar ua identitat e l'organizacion administrativa d'un territòri ?
Lo ligam ei de hèit quan l'organizacion administrativa en question denega l'identitat en question ..

l'Estat francés, o nat aute ne m'empacharà pas jamei de'm sentir occitan, d'ESTAR occitan.
Per'mor qu'ac èi causit !

Mes qui ditz lo contrari ? Compreni pas arren ad'aquera polemica.


Tu que dises lo contrari. Dens la frasa qui èi citat capsus.
Qu'ac torni diser, e que coneishes lo men angatjament entà l'occitan, que soi d'acòrd dab lo combat qui miatz contra l'Estat francés.
Mes quan dises que non podem pas estar occitan shens aver projèctes contra l'Estat francés, qu'ei absoludament FAUS !

E n'ei pas l'Estat francés qui a lo monopòle d'arrenegar Occitania. Qu'ei tanben lo fèit deu pòple francés, e tanben deus qui gausam aperar nosauts lo pòble occitan.

Que soi desolat de parlar atau, e que'm hè dòu de m'ac avoar, mes qu'ei la vertat vertadèra.

Tà fenir sus ua nòta positiva, urosament que i a organizacion com Libertat entà essajar de cambiar aquera situacion.


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

83 Re: Rodés le Sam 28 Aoû - 21:55

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Hakan Kas a écrit:

N'avem pas besonh de l'Estat francés entà'ns sentir occitan mes qu'avem de har pression sus las autoritats entà obtiéner mei de drets.
Pensavi aquò clar e logic, mes aparentament ne l'ei pas ..

Pasmens avèm de besonh de l"l'Estat Francés", segon la terminologia admesa, per leis Asdec e la Sécu.
Encara un còp, de drechs n'avèm, siam pas dins una dictatura. Es pas China nimai. Deu dependre de ce que diam lei "drechs".

84 Re: Rodés le Sam 28 Aoû - 23:24

fredoc


Occitan Warrior
Occitan Warrior
E puish, si lo "pòble occitan" volè vertadèrament aqueths drets, que'us preneré.


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

85 Re: Rodés le Dim 29 Aoû - 12:18

bork-oc


Tusta-Fusta !
Tusta-Fusta !
Que't compreni fred, ne devem pas bastir un projèct contra l'estat francés mès un dequerro taus occitans, pensi que lo matèu qu'ei d'accòrd sonque nosautes que disèm qu'avem besonh d'ua ruptura pro clara dab l'estat tà avançar siquenon que balha la situacion actuau de sosmission tau biais deus sòs. Dscòp ruptura que vou diser sonque organizar un hestenau shens nada subvencion com ço qu'avem comencat a Montcuc qu'ei quauqarren de concrèta e de positiu.
Que pensam sonque que manca d'intensitat dens lo mond òc.

Pasmens avèm de besonh de l"l'Estat Francés", segon la terminologia admesa, per leis Asdec e la Sécu.
Encara un còp, de drechs n'avèm, siam pas dins una dictatura. Es pas China nimai. Deu dependre de ce que diam lei "drechs".

E non qu'èm en democracia!!! lo sol sistèmi que balha l'impression de libertat mès qu'ei lo melhor utis entà la sosmission, la pròva dens ço que dises.
Augan la democracia que truca pas mau de mond en plena cara. Que't conselhi d'anar discutir democratia dab los roms, joens de villier le bel, presoniers per exemple o encuèra un amic meu de 27ans que tribalh a l'usina despush 8ans. Que sera simpatica, que pensi!!!!

http://www.libertat.org

86 Re: Rodés le Dim 29 Aoû - 12:59

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Bork-oc;

Ta faire un rompadura cal lo poble darrier se, e soi pas segur que lo poble d'oc pel moment aguesse enveja de se bolegar...

Doncas oc, dirai pas que lo cal conscientisar (qu'un sem ta poder diser al monde ço que lor cal faire, a mai seria cabussar dins un biais de faire qu'es lo que reprocham a l'estat centrau) mas i cal faire l'oferta de causa ta poder veire que i'a pas qu'una cultura que i'a mantunas e aquo pren de temps

http://www.myspace.com/joan_cavalier

87 Re: Rodés le Dim 29 Aoû - 13:19

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Amuishar au monde que i a mantua culturas ? Ei aquò ton objectiu ? Pichonas ambicions per un revolucionari ..

88 Re: Rodés le Lun 30 Aoû - 13:27

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
bork-oc a écrit:

Pasmens avèm de besonh de l"l'Estat Francés", segon la terminologia admesa, per leis Asdec e la Sécu.
Encara un còp, de drechs n'avèm, siam pas dins una dictatura. Es pas China nimai. Deu dependre de ce que diam lei "drechs".

E non qu'èm en democracia!!! lo sol sistèmi que balha l'impression de libertat mès qu'ei lo melhor utis entà la sosmission, la pròva dens ço que dises.
Augan la democracia que truca pas mau de mond en plena cara. Que't conselhi d'anar discutir democratia dab los roms, joens de villier le bel, presoniers per exemple o encuèra un amic meu de 27ans que tribalh a l'usina despush 8ans. Que sera simpatica, que pensi!!!!

Foin de littérature. A partir dau moment que pòs votar toei lei 5 ans per la banda d'estrassas que menarà la barca, a partir dau moment qu'as lo drech de t'exprimir, de fargar ta revista Libertat, de lieger Alternatives Economiques, National Hebdo, Le Canard ò Le Figaro, a partir dau moment qu'as lo drech de venir sus un forum per l'escriure en patois, a partir dau moment qu'as lo drech de dire "occitan", "lenga d'òc", "provençau" ò "patois" per desinhar ce que vòs, sias en democracia.

Es certas pas l'ideau dei bisounours monte lo patron si fa penjar emé sei tripas e sa cervèla manjar a la cuiller (encara que mi demandi si saria ben democratic que de penjar lo patronat, es son drech d'estre patron), es pas nimai l'arcadia fantastica monte musulmans, roms, negres e provinciaus son de citoiens de premiera classa, es pas nimai lo paradis monte totei lei lengas son egalas e presentas a la télé -mon raive, un Patrick Sebastien occitanofòne- (perdon oblidavi que la télé era lo mau, ansin que mi l'ensinhèt aqui un grand democrata), mai siam pas nimai dins l'Alemanha d'Adolf ò en URSS. Fau arrestar la sega. La democracia, l'i siam dedins, coma disia Bernard Campan, e es pas lo pièger sistèmi qu'avèm poscut aguer.

Ouais.

89 Re: Rodés le Lun 30 Aoû - 15:08

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Hakan Kas a écrit:Amuishar au monde que i a mantua culturas ? Ei aquò ton objectiu ? Pichonas ambicions per un revolucionari ..

Per de que per esser revolucionari vol diser prener las armas per butar lo monde de pensar coma se ?

Aprep, daissar lo monde se convince es pas que l'estapa una, mas es la mai necessari, coma t'agradas las referencias istoricas, te brembi qu'a la debuta los Estats Unis an finançada la revolucion castrista en se diguent que Fidel era pas pron charismatic per aver lo sosten del poble mas que seria pron ta butar Baptista de demandar la lora ajuda e atau tornar prener la man sus el.... es aici que lo sosten populari arrivet via Guevera.

Per esser mai clar, disi pas que me pausi coma lo Che (ai pas aquela pretencion) mas que la revolucion sense lo poble se pot pas faire.

Aprep soi pas tant revolucionari qu'aquo, lo torn complet m'interessa pas, soi mai per faire avançar las causas

http://www.myspace.com/joan_cavalier

90 Re: Rodés le Lun 30 Aoû - 15:22

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Per de que per esser revolucionari vol diser prener las armas per butar lo monde de pensar coma se ?
Enter aquò e diser au monde que i a mantua culturas, me sembla que i a tot un molon de causas de har. Mes te vau pas diser quin te comportar en tant que revolucionari, aquò qu'ei ton problèma e respècti ton anar.

soi mai per faire avançar las causas
Non, sans déc ! sos entenut pas nosauts ?

Yellow, ton conformisme shens limits me desespèra .. votar un còp tot los 5 ans ei pròva de democracia ?
Pensi que mesclas aquiu duas causas diferentas (n'ès pas lo sol) : democracia e drets fondamentaus.
Un sistèma qui arrespecta los drets fondamentaus (qu'ei a puish près lo cas en l'Estat francés,a puish près ..) n'ei pas forçadament sinonime de democracia.
La democracia, qu'ei lo poder au pòble, e n'ei pas ua eleccion tot 5 ans dab candidats pre causits (sordeish dab l'arribada deu bipartisme a l'estasunidenca) que lo pòble a lo poder.
Pensi qu'ei Bourdieu qui disè aquò : que hè ua pausa que lo sistèma ei a l'envèrs : los elegits sensar portar lo poder deu pòble l'an près per eths.

Les représentants ne sont pas élus, mais se font élire. Ce n'est pas seulement une subtilité de langage. L'électeur ne choisit pas son représentant, il vote pour un candidat déjà pré-sélectionné par des appareils dont le caractère démocratique est très souvent contestable, selon des critères plus ou moins occultes. Le multipartisme qui pourrait faire contrepoids à ce défaut est aujourd'hui réduit dans presque tous les pays à un bipartisme où le plus souvent il ne passerait pas une feuille de papier à cigarette entre les options politiques importantes des deux groupes en présence. La situation américaine qui a servi d'exemple est particulièrement éclairante en ce domaine, mais l'expérience française d'alternance des dernières années n'a pas vraiment été un contre-exemple. L'effet de cette situation c'est, aux Etats-Unis, un taux d'abstention dépassant les 50% et en France, un vote protestataire : plus de 40% des voix se sont portées sur des candidats hors des "partis de gouvernement" aux dernières élections présidentielles.
Il faut ajouter que tous les représentants n'ont pas le même poids. Les grands élus, autrement dit les personnalités politiques qui se font entendre et qui ont de véritables responsabilités, se font très souvent élire après avoir eu des responsabilités (la caste politique lance médiatiquement ou confie une responsabilité ministérielle à une personnalité qui va ensuite se faire "légitimer" démocratiquement en se présentant dans une circonscription ou une mairie taillée sur mesure).
Enfin, l'analyse socioprofessionnelle de ces personnalités politiques montre une grande homogénéité du recrutement. Inutile d'insister sur le nombre d'énarques. Certains auteurs, comme Bourdieu, parlent de "noblesse d'Etat", où l'élection sert en fait de paravent démocratique à une aristocratie républicaine qui, en fait, se coopte et se "reproduit".

91 Re: Rodés Aujourd'hui à 1:52

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum