OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Oc bi - Olt e Garona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Oc bi - Olt e Garona le Lun 1 Fév - 8:59

capbreton


Occitan Warrior
Occitan Warrior
http://www.sudouest.com/lot-et-garonne/actualite/article/853638/mil/5657863.html

COURS D'OCCITAN. L'association Oc-Bi fait le bilan d'une année « difficile »

« Il faut se battre et plus que ça »

Bernadette Fournié déplore le nombre décroissant d'établissements enseignant l'occitan. (photo « sud ouest »)


Après l'assemblée générale de l'association Oc-Bi pour l'enseignement de l'occitan en Lot-et-Garonne, vendredi à Villeneuve-sur-Lot, sa secrétaire, Bernadette Fournié, fait le point sur la situation, loin d'être idéale. « Sud Ouest ». La rentrée sur le front de l'enseignement de l'occitan a été mouvementée...Bernadette Fournié. Oui, elle a été difficile. Les parents des élèves de l'école de Penne-d'Agenais se sont mobilisés pour qu'il y ait une continuité au collège de l'enseignement de l'occitan. Cela s'est fait mais dans de mauvaises conditions. Il y avait une heure réservée, mais elle était placée après le départ des bus...La bonne nouvelle, c'est que le rectorat a acté l'ouverture d'une option au collège de Penne pour la rentrée prochaine, de la 6e à la 3e. Ce sera un véritable enseignement linguistique avec deux heures par semaine. Le rectorat a, par ailleurs, pris une décision identique au lycée de Fumel, qui avait supprimé l'occitan cette rentrée. Là aussi, il a fallu se mobiliser pour qu'il soit rétabli. Il faut se battre et plus que ça. L'occitan, c'est la première chose qui saute avec les langues mortes, à la différence que cela se fait avec le mépris. Or, l'occitan c'est, rappelons-le, la langue des troubadours, celle qui a fondé la littérature européenne.
Mais personne ne le dit. On n'a pas intégré que cette langue qui est la porte ouverte vers tous les idiomes méditerranéens, porte des valeurs et fait partie de notre culture.
Qu'est-ce qu'il faut faire pour remédier à cette ituation ?Sans une volonté politique, on n'y arrivera pas. La prise de conscience est lente, mais elle est amorcée. À la Région et au Conseil général, on dispose d'une écoute attentive. Une quinzaine de l'occitan va être organisée au mois de mai. Ce sera une première avec des conteurs et des chanteurs. Les choses avancent, mais on a beaucoup de retard en Lot-et-Garonne. Le chantier est énorme. Toutefois, cela n'appartient pas qu'aux occitanistes.Il faut savoir qu'aujourd'hui, ce sont les Américains qui étudient le plus l'occitan ! Ils ont compris, eux, qu'une identité était plurielle. On fait face à un appauvrissement culturel, un immense gâchis.
Où enseigne-t-on l'occitan aujourd'hui en Lot-et-Garonne ?
Aux écoles de Penne, d'Agen, de Monsempron ; aux collèges de Penne, de Monsempron, de Mézin, de Casteljaloux, de Miramont ; et aux lycées de Fumel et de Sainte-Catherine à Villeneuve. Soit dans sept établissements. On en comptait deux fois plus, il y a dix ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum