OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

de legir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 de legir le Sam 20 Juin - 11:45

Marxelin


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Sabiái pas ont botar aquò metèri en actualitat mas fa 15 ans ja mas lo fascisme es totjorn present e donc es totjorn bon de s'entresenhar.
Aquel extrait d'aricle es tirat del sit : reflexes.samizdat.net
Ia quicòm de joslinhat que faguèri ieu. Sabi pas çò que venguèt Olivier Diaz benlèu es aquel informatician de Montpellierconegut que farga de jòcs electronics ? Seriá amusant.

"Mais la présence du GUD ne se limite alors pas aux universités de la capitale. Des listes électorales sont régulièrement déposées dans certaines universités de province. Dans d’autres, il n’apparaît qu’à travers son message traditionnel : la violence. C’est par exemple le cas à Montpellier où plusieurs exactions contre des militants de gauche sont commises. Le noyau dur y est composé d’individus doublement encartés au GUD et au FNJ. Nicolas Arnoux, membre du GUD, est mis en examen le 13 avril 1994 pour « violences avec arme » (probablement un pistolet à grenaille) après un accrochage devant l’université de Lettres avec des militants de l’UNEF et des colleurs du… FNJ. À l’université, Jean-Pierre Gallaud milite au GUD et au FNJ à Lunel (banlieue de Montpellier). Olivier Diaz est au GUD ainsi que dans un groupe régionaliste d’extrême droite : Brigade Occitanie. Ces trois personnes sont soupçonnées d’avoir participé à un commando masqué, et coupable de plusieurs agressions contre des militants antifascistes et syndicalistes au cours de l’année 1994. Le 31 mai 1994, lors d’un meeting du FN à Palavas-les-Flots, Dominique Bessières, responsable du FNJ à Montpellier, organise une collecte de fonds en soutien au « kamarade » Arnoux mis en examen. À Montpellier comme à Paris, les membres du FNJ-GUD préfèrent ainsi comme souvent l’action violente semi-clandestine à l’implantation en milieu universitaire. Mais cette période du milieu des années 1990 correspond malgré tout à un creux de la vague pour ces pâles copies du GUD Paris. L’actualité est alors surtout animée par un commando itinérant venu en partie de Paris et qui laisse des traces dans le cuir chevelu des militants étudiants de gauche dans de nombreuses villes de province, que ce soit Limoges, Toulouse ou Bordeaux… Mais cela sort du champ politique pour entrer dans celui de la psychopathie…"

http://www.anaram.org

2 Re: de legir le Lun 22 Juin - 21:17

Tiston


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Marxelin a écrit:
L’actualité est alors surtout animée par un commando itinérant venu en partie de Paris et qui laisse des traces dans le cuir chevelu des militants étudiants de gauche dans de nombreuses villes de province, que ce soit Limoges, Toulouse ou Bordeaux… Mais cela sort du champ politique pour entrer dans celui de la psychopathie…"
ai jamai vist un skin faf despuei que sei a Limotges (5 ans)... dissabdes passat, per contra, ai vist ma quatresma manifestacion SCALP davant la mairaria (en responsa a 'na pita manifestacion patetica de quauques vielhs MNR lo mesme jorn... I'a de dietzenats de Redkins a Limotges, crese pas que los fafs pueschan far grand mau!
mas dins l'annadas 1990, sai pas, damandarei aus colegas estudiants a l'epoca se se ne'n suvenen... Dobtós

3 Re: de legir le Mar 23 Juin - 16:16

Einucent


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Me semblava pas tampauc qu'ajan lèser de surtir per las charrièras limojaudas. Saben que son pas benvenguts.

http://einucent.wordpress.com

4 Re: de legir Aujourd'hui à 1:52

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum