OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Hestas de Vic en Fesensac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Hestas de Vic en Fesensac le Lun 12 Sep - 11:01

admin


Trobador !!
Trobador !!
http://www.sudouest.fr/2011/09/12/le-non-a-pentecotavic-496468-716.php
Le non des Gersois à Pentecôtavic

La majorité des Vicois, consultés hier, s'est prononcée pour la suspension de la fête en 2012 et 2013

Le sort des Pentecôtavic 2012 et 2013 s'est peut-être scellé hier. Dans une dizaine d'isoloirs derrière des rideaux bleu criard, les Vicois, qui n'ont pas boudé les urnes, se sont majoritairement prononcés pour la suspension du grand rendez-vous festif gersois les deux prochaines années. Ironie du sort, le scrutin était organisé dans la salle des fêtes, où le temps, hier soir, n'était pas franchement aux agapes et « Paquito » improvisés.

60 % de participation
La proposition no 3, celle de l'arrêt temporaire, a finalement recueilli un peu plus de 50 % des suffrages. Le maintien de Pentecôtavic sur le modèle 2011 a seulement recueilli 91 voix (6 %). L'amélioration des conditions d'accueil et de sécurité dès l'année prochaine, quant à elle, a séduit plus de 43 % des 1 517 personnes qui se sont déplacées aux urnes, soit près de 60 % de l'électorat. Pentecôtavic paye sa popularité, les 160 000 euros déboursés par les contribuables locaux, les cohortes de festayres déboulant durant quatre jours dans la petite cité gersoise passant subitement de 3 500 habitants vieillissants à près de 40 000 fêtards plus ou moins déchaînés. Au printemps dernier, surtout, jamais l'affluence n'avait été aussi importante. Et, dans la foulée, les missives plaintives de pleuvoir sur le bureau du maire socialiste, Michel Sanroma.

Verdict le 20 septembre
Plusieurs Conseils municipaux et une réunion publique ont finalement accouché de cette consultation dominicale, qui sera évidemment décisive dans le choix, imminent, des élus. C'est acté, ces derniers se réuniront le 20 septembre prochain lors d'une séance d'ores et déjà très attendueau cours de laquelle ils devront trancher.

Si la proposition n° 3 était effectivement adoptée, ce serait la fin de la fête pour au moins deux ans. Adios, les bodegas des associations et les dérogations de fermeture tardive accordées aux cafés, bars et restaurants. Seules les corridas et les animations autour des arènes seront autorisées en attendant l'organisation d'une « fête plus propre et moins oppressante ».

Deux ans sans fête. Une éternité pour nombre de commerçants qui pointent, déjà, l'impact économique d'une telle décision sur la commune,ses environs et même le département le plus rural de France. « Il y a trop d'enjeux, on ne peut pas laisser faire ça », grogne Michel Espié, patron des commerçants vicois. « Des dizaines d'emplois seront menacés, et plusieurs entreprises, mises en difficulté. »

Michel Sanroma, lui, voit surtout le ras-le-bol de ses administrés et lesouvenir d'une « foule démesurée » lors de la dernière édition, une longue file de véhicules empiétant sur la route nationale 124. « Il nousfaut deux ans pour faire retomber le soufflé en direction d'un public qui a, finalement, une relation très lointaine à la feria et aux corridas. »
Hier, à Vic-Fezensac, près de 400 personnes se sont massées derrière desbarrières pour assister au dépouillement d'une consultation qui a déjà fait couler beaucoup d'encre. Ils seront encore nombreux, certainement, dans un peu plus d'une semaine, pour l'annonce du verdict. Qui devrait temporairement tirer un trait sur l'une des fêtes les plus populaires organisées dans le Gers.


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum