OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Christian Laborde, aquera mèrda egocentrica ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Que'm hè caguar de li har de publicitat, mes bon, que s'amerita de saber quin espècia de con ei ..

DES MOTS NOUVEAUX ET DES SONS CHAUDS

03 janvier 2011

« Bastingage » est la chronique de Christian Laborde, écrivain, publiée chaque mois sur le site Internet de la ville.

Une année neuve déboule et deux questions anciennes nous taraudent : Y a-t-il une vie avant la mort ? Qui sont les Centristes ? Pour répondre à la première, nous bénéficions de la complicité des poètes et des philosophes : ils ont des intuitions, proposent des chemins, livrent des réflexions. Face à la seconde question - la plus énigmatique des deux -, nous sommes désarçonnés, perdus, sans bouée dans le grand bouillon. Soyez rassurés : largués, foutus, nous ne le sommes plus ! En effet, j'ai la réponse à cette métaphysique interrogation relative à la nature des Centristes. C'est une réponse signée François Mitterrand lequel savait observer le paysage politique français. Marchant dans les Landes, empruntant les chemins de Latché, accompagné de ses chiens, Mitterrand s'interrogeait : qui sont les Centristes, mais qui sont-ils ? Un jour, revenant d'une longue promenade, les chiens fouillant le sol devant lui, Mitterrand sent la réponse venir sur ses lèvres. Cette réponse, la voici : « Les Centristes ne sont ni de gauche ni de gauche ». Tonton, c'est du bon !

Durant les fêtes, comme vous, j'ai couru partout, et, chaque fois que je sortais de chez moi où j'écoute de la musique qui sied à mes pavillons, je tombais, dans les rues du centre-ville, sur la musique pourrave que déversent des haut-parleurs vissés aux façades. Une musique ringarde. Qui, à Pau, nous impose donc ce son qui pue ? Qui enregistre et diffuse ses sons fanés ? C'est ce que je me demandais lorsque, empruntant la rue Saint-Louis, j'entendis une chanson...occitane. L'horreur ! J'ai failli mourir, rue Saint-Louis. Qui chantait ? Je l'ignore. Mais il s'agissait bien d'une chanson occitane, une de ces béarniaiseries faites pour les mecs qui ont le feu aux planches et les filles qui ne se maquillent pas. Il suffit d'une chanson occitane pour transformer le centre-ville en maison de retraite. Et le piéton prend dix ans, vingt ans, se voûte, et va geignant, pestant contre les bus, le bruit, les voitures, la voirie, les trottoirs, la maire. Mettez donc du son vivant dans la rue, foutre Saint-Georges ! Par exemple, Volverá el Boomerang du groupe Okploïde ! Ça, ça envoie du bois, ça nique tout. Et celles et ceux qui ronchonnent qui ont toujours une bonne raison de ronchonner resteront chez eux. Et les filles qui commençaient à s'ennuyer grave dans une ville qui a bigrement besoin d'être secouée, se mettront à bouger. D'abord le menton, des petits mouvements vers l'avant. Puis tout le corps. Elles bougeront, électrisées par les guitares, les jolies meufs de Pau ! C'est tout ce qu'on attend des filles dans un centre-ville : qu'elles bougent ! C'est quand les filles bougent que la ville bouge aussi !

Bernard Grollier et sa bande continuent de fournir à la langue française les verbes qui lui manquent. Dans le tome 2 du « Dictionnaire des verbes qui manquent », tome que je viens de recevoir, l'on découvre par exemple le verbe aéroflipper. Son sens : avoir peur en avion. Excellente trouvaille ! Il y en a d'autres. Je pense au verbe inchaller, lequel se prononce inn'challer, et signifie : s'en remettre à son Dieu. Et Bernard Grollier de donner un exemple :
- Avec le changement climatique, ça devrait marcher », inchalla le savant, peaufinant une variété d'OGM qui produirait directement du popcorn pour les cinémas. »
Des mots nouveaux et des sons chauds : c'est tout ce qu'il nous faut !

Christian Laborde

admin


Trobador !!
Trobador !!
L'i cau mandar un CD de Gojat of Hedas, atau la trobarà la guitara... Aprés, èra benlèu un tròç de merda, mes bon, tostemps generalizar es cagant. Quau occitan -ista -ofil s'es pas jamei entenut "ah t'écoutes encore de l'occitan" ? Sistematicament, quan quauqu'un bota un CD o la radio, l'i disi "ah, t'écoutes encore du français/anglais/espagnol/quechua ?" (juste histoire de faire chier le monde, car j'aime bien ça).
Bon sinon, sembla simpatic aqueth gojat, que'u coneishevi pas. Ironic


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

admin


Trobador !!
Trobador !!


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Aprés, èra benlèu un tròç de merda, mes bon, tostemps generalizar es cagant
Eh òc, mèrdas biarnesas que n'i a, mes generalizar, com diser "los estasunidencs que son merdassas, escotatz Britney Spears", qu'ei lo debut deu racisme.

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Ah, es doncas un escrivan qu'a escrich aquò? Qué style, ren de dire. Siáu pressat de lièger sei libres, lei mòts l'i semblan chausits.


Estasunidencs? Exista aquò?

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Estasunidencs? Exista aquò?

N'agrada pas aus americans (deu sud e centre) quan parlam d' "americans" per parlar deus sonque poblants deus Estats Units, me sembla normau.

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Comprèni, amai es logic, mai aprèp es una questien de costuma, pensi.

Marxelin


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Crestian Labòrda es de mai en mai Censura . Coma o diguèri ja es un escrivan qu'aimi plan pel seu estil viu e per d'unas provocacions mas pas aquela. Ara es anti occitanista après aver escrit en gascon dins sa joinessa. Aparten a longa lista dels traïdors coma, re Mut .

http://www.anaram.org

Danís


Adjudant
Benleu es juste una provocacion justament. Çò que diz es tròp enòrme per que i cresia vertadierament, tròbe...

Puei bon, traidor, fau pas exagerar tot parier...

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Puei bon, traidor, fau pas exagerar tot parier...
Ah, si si. Parlava e escriviva en occitan, e un dia a decidit qu'èra completament nèci e nul. E adara ei a escopir sus l'occitan ..

Arf


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Merces pera info Mahmut. Declaracions com aquera que las cau har circular.

Danis a écrit:Benleu es juste una provocacion justament. Çò que diz es tròp enòrme per que i cresia vertadierament, tròbe...
Quio, que i a ua part de provocacion. Qu'ei eth son hons de comerci. Mes sustot en heit de proclamar ço qui pensa i en criticant implicitament era vila de Pau sus eth son quite site internet...
En tot cap, qu'ei dificile de creder qu'aqueth capdeth defeno un dia er occitan. Que cau creder qu'er occitanista de basa aja ua data de perempcion apres que se transforma en vielh Censura Ironic

Per'mor jo que trobi er'ataca que sent ath prepapyboomer qui vou har deth joen en hant veder que coneish Okploide. Qu'a un costat patetic Ironic
Qu'arremarcaratz totun qu'a eth bon gost de non pas contestar er'unitat dera luenga : per eth ath mensh, biarnes i occitan qu'ei tot un. Mes que he er IVG ? Ironic
Dilheu que soi trop optimista, totun que i vedi quauquarren de positiu : si eth a causit de har aquera sortita contra er'occitan, que vou diser que la considera com politicament incorrecta, que pensa que va butar un heish de lectors. Qu'ei un indici de mes qu'era percepcion dera luenga qu'a cambiat en ço deth monde. Que i a 30 ans er occitan, eth patoes que, qu'era denguera ua luenga de vielhs, de peterros, d'endarrerits. Eth rebelle qu'era eth qui la defeneva. Adara qu'ei eth qui l'escupeish ara cara Clucant
Bon, dilheu tanben qu'ei mes simple i Laborde qu'ei definitivament un Censura Ironic Ironic


Alh Òli a écrit:Ah, es doncas un escrivan qu'a escrich aquò? Qué style, ren de dire. Siáu pressat de lièger sei libres, lei mòts l'i semblan chausits.

Que't devere agradar : qu'esto er un d'eths darrers escrivans censurats en França peth son libe L'os de Dionysos en 1987 per :
« … trouble illicite, incitation au désordre et à la moquerie, pornographie et danger pour la jeunesse en pleine formation physique et morale »

— jugement du 12 mars 1987 du tribunal de grande instance de Tarbes[1]

et

« blasphème, lubricité, provocation, paganisme, […] et contenu incompatible avec le projet éducatif d'une école vouée au rayonnement de la parole du Christ »

— arrêt du 30 avril 1987 de la cour d’appel de Pau[1].
hont : Wikipedia

Qu'i raconta era vita d'un liceu privat, vist per un prof. Qu'ei drin autobiografic...

admin


Trobador !!
Trobador !!
Parla d'occitan, pas de patoès o aute... Mes aquò tomba pile poil dab la creacion d'un poste d'encargat de mission per l'occitan a la Comunautat d'Aglomeracion Pau-Pirenèus. Donc es benlèu pas inocent.


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

Alh Òli


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Arf a écrit:Merces pera info Mahmut. Declaracions com aquera que las cau har circular.

Danis a écrit:Benleu es juste una provocacion justament. Çò que diz es tròp enòrme per que i cresia vertadierament, tròbe...
Quio, que i a ua part de provocacion. Qu'ei eth son hons de comerci. Mes sustot en heit de proclamar ço qui pensa i en criticant implicitament era vila de Pau sus eth son quite site internet...
En tot cap, qu'ei dificile de creder qu'aqueth capdeth defeno un dia er occitan. Que cau creder qu'er occitanista de basa aja ua data de perempcion apres que se transforma en vielh Censura Ironic

Per'mor jo que trobi er'ataca que sent ath prepapyboomer qui vou har deth joen en hant veder que coneish Okploide. Qu'a un costat patetic Ironic
Qu'arremarcaratz totun qu'a eth bon gost de non pas contestar er'unitat dera luenga : per eth ath mensh, biarnes i occitan qu'ei tot un. Mes que he er IVG ? Ironic
Dilheu que soi trop optimista, totun que i vedi quauquarren de positiu : si eth a causit de har aquera sortita contra er'occitan, que vou diser que la considera com politicament incorrecta, que pensa que va butar un heish de lectors. Qu'ei un indici de mes qu'era percepcion dera luenga qu'a cambiat en ço deth monde. Que i a 30 ans er occitan, eth patoes que, qu'era denguera ua luenga de vielhs, de peterros, d'endarrerits. Eth rebelle qu'era eth qui la defeneva. Adara qu'ei eth qui l'escupeish ara cara Clucant
Bon, dilheu tanben qu'ei mes simple i Laborde qu'ei definitivament un Censura Ironic Ironic


Alh Òli a écrit:Ah, es doncas un escrivan qu'a escrich aquò? Qué style, ren de dire. Siáu pressat de lièger sei libres, lei mòts l'i semblan chausits.

Que't devere agradar : qu'esto er un d'eths darrers escrivans censurats en França peth son libe L'os de Dionysos en 1987 per :
« … trouble illicite, incitation au désordre et à la moquerie, pornographie et danger pour la jeunesse en pleine formation physique et morale »

— jugement du 12 mars 1987 du tribunal de grande instance de Tarbes[1]

et

« blasphème, lubricité, provocation, paganisme, […] et contenu incompatible avec le projet éducatif d'une école vouée au rayonnement de la parole du Christ »

— arrêt du 30 avril 1987 de la cour d’appel de Pau[1].
hont : Wikipedia

Qu'i raconta era vita d'un liceu privat, vist per un prof. Qu'ei drin autobiografic...

Lo liegirai, a condicien d'aguer ta promessa, qu'i veirai "bite", "poil", "couille" et "cul" a chasca pagina. Siquenon vau pas la pena

maime


Lemosin de prumiera !
Pense que tu seràs servir coma queu pseudo-intelectuau iconoclaste... Anem ! Farem bolegar las petassas tròp mascaradas dins las ruas de Pau ! Quò li farà montar çò que demòra de son biron 68ard mai naut que lo viagra. Quò li rapelarà quand se pinholava en 'visar las liceanas per la sarralha dins l'internat catolic ente trabalhava. Perque ne'n a pus beucòp de satisfaccion lo paubre. Mas quala jauvença d'escrupir son fotre sus la meraria de Pau en èsser publicat sus son site web. La Martina iò sap plan... 'La es socialista, e fai dins lo sociau.

http://ieumaitot.nireblog.com/

Marxelin


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Tirat de "l'os de Dionysos" (1986) :

"Les militants occitans ? J'éclate d'un rire terrible ! Les gentils militants, le SAMU occitan, je les ai connus à la Faculté ! Je me souviens de leur gueule rance, de leurs gros pulls tachés, ils étaient écolos, ils sentaient sous les bras, avaient les cheveux collés. Leurs femmes étaient maigres, fumaient des gauloises sans filtre, ne se maquillaient jamais, ne portaient jamais de soutien-gorge, leurs poitrines étaient tristes et basses. Un ramassis de petits couillons : trois slogans, quatre affiches et volem viver au païs. Ah les tâches ! quand ils n'étaient pas au chevet d'une langue qu'ils massacraient derrière leurs gencives pourries, ils cherchaient sur des cartes routières la capitale de l'Occitanie. Ils hésitaient,les pauvres. Toulouse, Carcassonne, Montauban ? Ils étaient joliment patriotes, ces minus ! Et le patriotisme, fût-il teinté de révolution c'est la mort".

"Lubat parlait d'une Occitanie ouverte, excitante et basanée. Il parlait d'une Occitanie impossible. Qui voudrait de cette folie ? Qui adhérerait, sans partage à cette insoumission ? En Occitanie, personne, je vous le dis !
Regardez-nous Vkings, nègres et autres baroudeurs ! Regardez-nous ! Nous disons non au barbare qui parle en nous d'une voix maintenant inaudible. Nous sommes incapables d'engrosser la Terre. Manque de muscles, de couilles, de sueur. Vasectomie mentale. Nous ne sommes plus que des moignons, des prothèses à pattes, des handicapés du totem.
Finis les naufrages, les pillages, finis les viols ! Nous sommes incapables d'orgueil païen ! De nos bouches, quand elles s'ouvrent, ne sortent que des plaintes gtotesques. Plaintes pétainistes, la terre qui ne ment pas, discours radicaux-socialistes boursouflés et rougeauds, Catinou et Jacouti, jérémiades lamartino-pagnolesques, cantique anti-progrès... Plaintes militantes, Fac de Lettres, Larzac, Linguistique, Collectif Révolutionnaire Occitan, auto-collant sur la 4 L, feu aux planches, béret, guitare, haleine fétide, credo nationaliste, conneries tout-terrain, diarrhée rousseauide, chanson à texte, épreuve d'occitan au Bac, stages, affiches " 10 mai 81 : On respire ", Radio Païs, vente d'un tee-shirt frappé de la croix occitane dans le catalogue de la Redoute...".

"Je m'éloigne de l'Occitanie. Je m'apprête à lui dire adieu.".

Poce Clinat

http://www.anaram.org

admin


Trobador !!
Trobador !!
Coma que las causas cambian : la mia "hemna" es pas magra (quitament s'es pas gròssa), fuma pas, se harda tostemps la cara, a tostemps un pòrta-popa, e a una bèra peitrina ! Ironic


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

maime


Lemosin de prumiera !
Marxelin a écrit:"Je m'éloigne de l'Occitanie. Je m'apprête à lui dire adieu."
Ben qu'es pas un traïdor. Qu'es pieger. Qu'es un deçaubut de l'occitanisme. Eu raibava d'una Occitania plan tetonada e mascarada, una parisenca dau pais. Eu rabaiva d'una Occitania virulenta, bolegaira, que marcaria bien. Emb los militants occitanistas a 'gut nonmas daus baletis e daus cors de linguistica. Emai quilhs babacool ecolo li devian dire qu'era pas un verai occitanista, benleu pas un verai occitan perque dançava pas la borréia.
Los occitanistas an fach crebar son raibe de jounessa, son raibe d'Occitània. Alaidonc, lor ne'n vòu a mòrt !

Òmi a écrit:a una bèra peitrina !
Me la presentas ? Redola-Uèlhs

http://ieumaitot.nireblog.com/

LaurençD


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Finis les naufrages, les pillages, finis les viols !
"Laborde" es un avatar mai de Gascon-Invidia-Poey de ?
O alara i a un nisau de capbords a Pau...


_________________
http://lacabraelolop.canalblog.com/

Marxelin


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Collectif Révolutionnaire Occitan s'engana lo Labòrda es Courant Révolutionnaire Occitan. Risolet

http://www.anaram.org

Arf


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Alh Òli a écrit: Lo liegirai, a condicien d'aguer ta promessa, qu'i veirai "bite", "poil", "couille" et "cul" a chasca pagina. Siquenon vau pas la pena
Qu'ei paur de non pas poder engatja'm...
Saps, ar'epoca qu'avevan era censura aisita : un motot contra un establiment confessionau dera Senta Gleisa Catolica, Apostolica i Romana, i crac ! que't hicavan un index, euh... que't hicavan ar index Ironic
Geinat Flècha Ironic

Marxelin


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Alh òli tirat de l'Os de dyonisos :

" Longtemps je me suis branlé de bonne heure, dans la forêt, non loin de la départementale qui, chaque jour, relie Sarrouilles à Tarbes." (primièra frasa del libre).

" Je grimpe le Tourmalet en 45 / 23, j'ai des couilles rondes et grosses comme les joues de Dizzie Gillespie, je bande comme un essuie-glace et je battrai un jour le record d'Henri IV. Il disait : "Jusqu'à quarante ans, j'ai cru que c'était un os. "

Passi sus las paginas de luxura. En defòra de qualques atacas contra l'occitanism, aimi plan aquel libre. Plan escrit e amusant. Bona lectura.

http://www.anaram.org

Arf


Occitan Warrior
Occitan Warrior
maime a écrit: Los occitanistas an fach crebar son raibe de jounessa, son raibe d'Occitània. Alaidonc, lor ne'n vòu a mòrt !

I tant qu'a har que vou tanben era mort dera luenga. Diable

LaurençD a écrit:"Laborde" es un avatar mai de Gascon-Invidia-Poey de ?
Eras teorias etnistas (que vam utilizar aqueste terme per caritat crestiana) de Gascon-Invidia-Poey de n'agradaren pas a Laborde totun. Qu'ei mema tot ço qui espudeish. Que s'avienen eths dus ta trucar sus eths occitanistas, mes per rasons opausatas.


LaurençD a écrit:O alara i a un nisau de capbords a Pau...
Oc-ben, que n'i a un nid, mes ta estar tot a feit precis, si Laborde demora a Pau, qu'ei vadut en Bigorra. Era contribucion deths Biarnes ar antioccitanisme qu'ei deja pro importanta ta qu'era deths vesins sia reconeishuta ara soa justa mesura tanben Ironic

Spoiler:
Per'mor Biarnes i Bigordans n'ei pas parier Diable Content Diable Content


Marxelin a écrit:" Longtemps je me suis branlé de bonne heure, dans la forêt, non loin de la départementale qui, chaque jour, relie Sarrouilles à Tarbes." (primièra frasa del libre).
Ah oc, totun ! Ne me'n sovienevi pas.
Laborde n'arrespecta pas arrens ! Ironic

Taths qui aiman escotar musica i cantas tradicionaus d'Occitania, mes precisament de Biarn i Gasconha, que i a aquesta webradio, navera ço'm sembla : Radio Gasconha http://www.radionomy.com/fr/radio/radio-gasconha/listen#
Jo que la trobi atau Poce Levat

LaurençD


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Arf a écrit:
LaurençD a écrit:"Laborde" es un avatar mai de Gascon-Invidia-Poey de ?
Eras teorias etnistas (que vam utilizar aqueste terme per caritat crestiana) de Gascon-Invidia-Poey de n'agradaren pas a Laborde totun. Qu'ei mema tot ço qui espudeish. Que s'avienen eths dus ta trucar sus eths occitanistas, mes per rasons opausatas.
Son pas talament la teorias, puslèu l'estil del tipe : ieu contra tots los autres. Crèsi pas que i aja de reflexion vertadièra aqui dedins, puslèu un biais de vestir lo void. Darrièr l'agressivitat, tratan de fugir una solesa Bide Total


_________________
http://lacabraelolop.canalblog.com/

Danís


Adjudant
Arf a écrit:
Taths qui aiman escotar musica i cantas tradicionaus d'Occitania, mes precisament de Biarn i Gasconha, que i a aquesta webradio, navera ço'm sembla : Radio Gasconha http://www.radionomy.com/fr/radio/radio-gasconha/listen#
Jo que la trobi atau Poce Levat

Ai descubert quò queste matin, quo es iniciativa plan, en mai s'escota ! per contra deurian far atencion e botar en quauqu'un luec sus lo site : "L'abus de rondeaux nuit gravement à la diversité musicale"... Risolet Progressiu

Non, descone...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum