OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Comunicat LIBERTAT : contra las violéncias de genre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

occitaneta


Occitan Warrior
Occitan Warrior
25 de noveme, jornada internacionau au contra de las violéncias cap a las hemnas




(La version française en italique.)

25 de noveme, Jornada internacionau au contra de las violéncias cap a las hemnas : un jorn n’es pas pro, lutam cada dia au contra deu patriarcat !

Aquesta annada lo 25 de noveme qu’es marcat dens l’estat francés per la mesa en plaça d’ua campanha au contra deu forçament. Qu’encoratjam plan evidentament aquesta iniciativa e que la consideram com estar de las bonas.
Totun nosautes, hemnas occitanas, militantas de Libertat que volem brembar que la violéncia de genre ne s’estanca pas aus hèits de violéncia fisica enqüèra malurosament plan tròp numerós. La violéncia de genre que pren numerosas fòrmas en començar per premuda psicologica, dinc a la mòrt, en tot passar tanben per l’imposicion d’un estereotip feminin dens los mèdias, la vita publica, eca. Çò que deploram es qu’aquesta violéncia quotidiana qu’es totaument minimizada, normalizada e quitament orquestrada per la societat capitalista.

Nosautas de Libertat, ne pensam pas que portar ua jupa lo 25 de noveme cambiarà qué que sia (accion perpausa per « Ni puta ni sosmesa », collectiu “feminista” francés e “PS-isant”). D’en prumèr pr’amor l’iniciativa que ns’apareish com reductora tau feminisme e la vision de la feminitat que hè virar (estar hemna que’s redusiré donc a portar jupa ?). De mei, tà nosautas tot aqueste genre de campanha (quitament si, ac brembam, que sostenem aquesta campanha au contra deu forçament) ne son pas LA responsa a TOTAS las violéncias. Tant que demoraram dens ua societat capitalista qui pòrta suu pitèr los òmis en tot descridar las hemnas e en las acantonar dens lo lor ròtle mairau, lo problèma que contunharà.

Que contunham de ns’opausar ad aqueste sistèma qu’encoratja lo sentit de superioritat e de tota poténcia de l’òmi, qu’entraina un rapòrt de dominacion cap tà l’aute, qui ne hè pas qu’espandir aquesta imatge caricaturau d’ua hemna manejadera a las mensuracions sia-disent ideaus.

Ua jornada dens l’annada n’es pas pro. Qu’èm hartas de la discriminacion positiva, que’s sia cap a las hemnas o cap aus estrangèrs. Aquesta via n’es pas la solucion, que’ns cau un cambiament sociau radicau.

Hemnas d’Occitània e d’alhors, juntetz-nos ! Lutem cada dia entà har arrecular lo masclisme, lo sexisme, lo patriarcat e lo capitalisme dens la soa globalitat.

Lo 25 de noveme que deu estar lo parat de miar accions e de har conéisher la nosta luta, drin com ua veirina deu noste combat. Mes que son plan cada violéncia e cada crimi sexista que deven estar castigat !

Qu’es cada dia que’s basteish ua Occitània libra e justa, shens cap inegalitat o violéncia pr’amor deu sèxe o de qué qué sia d’aute !

Las hemnas que deven aver la loa plaça dens lo cambiament ! Ne’ns trencam pas d’aquò ! N’ajam pas mei paur de díser qu’èm hartas d’estar estremadas !

Nosautas, hemnas de Libertat, qu’avem decidit d’apitar un collectiu feminista e antipatriarcau suu territòri occitan dens aquesta mira, entà organizà’s, formà’s, caminar e replicar amassas !

Entà que la nosta paraula sia liberada de la tutèla patriarcau ! Juntetz-nos !

CAP AGRESSION SHENS RESPONSA !!



25 novembre, Journée internationale contre les violences faites aux femmes : un jour ce n’est pas assez, luttons chaque jour contre le patriarcat !



Cette année, le 25 novembre est marqué dans l’état français par la mise en place d’une campagne contre le viol. Nous encourageons bien évidemment cette très bonne initiative.

Cependant, nous, femmes occitanes et militantes de Libertat, voulons rappeler que la violence de genre ne s’arrête pas aux faits de violence physique, encore malheureusement trop nombreux.

La violence de genre prend de nombreuses formes en commençant par la pression psychologique, jusqu’à la mort, en passant aussi par l’imposition d’un stéréotype féminin dans les médias, la vie publique, etc.

Nous déplorons le fait que cette violence quotidienne soit totalement minimisée, normalisée et même orchestrée par la société patriarcale et capitaliste.

Nous à Libertat, nous ne pensons pas que porter une jupe le 25 novembre changera quoi que se soit (action proposée par « Ni pute Ni soumise », collectif féministe français et socialisant). D’une part l’initiative nous apparaît être réductrice pour le féminisme et la vision de la féminité qu’elle propage (être femme se réduirait donc à porter une jupe ?). De plus pour nous, toutes ces campagnes (même si nous le rappelons nous soutenons la campagne contre le viol) ne sont pas LA réponse à TOUTES les violences sexistes. Tant que nous demeurerons dans une société capitaliste, qui met sur un piédestal les hommes en dénigrant les femmes et en les cantonnant dans leur rôle maternel, le problème subsistera.

Nous continuons à nous opposer à ce système qui encourage le sentiment de supériorité et de toute puissance chez les hommes, qui entraine un rapport de domination à l’autre, qui ne fait que propager cette image caricaturale d’une femme docile aux mensurations soit disant idéales.

Une journée dans l’année n’est pas suffisante. Nous en avons assez de la discrimination positive, qu’elle s’applique aux femmes ou aux étrangers. Cette voie n’est pas la solution, il nous faut un changement social radical.

Femmes d’Occitanie et d’ailleurs unissons-nous ! Luttons chaque jour pour faire reculer le machisme, le sexisme, le patriarcat et le capitalisme dans sa globalité !

Le 25 novembre doit être l’occasion de mener des actions et de faire connaître notre lutte, comme une sorte de vitrine de ce même combat. Mais ce sont bien chaque violence et chaque crime sexiste qui doivent être punis !

C’est chaque jour que se construit une Occitanie libre et juste socialement, sans aucune inégalités ou violences à cause du sexe ou quoi que se soit d’autre !

Les femmes doivent avoir leur place dans le changement ! Ne nous coupons pas de cela ! N’ayons plus peur de dire que nous en avons assez d’être mise à l’écart ! Nous les femmes de Libertat, avons décidé de créer dans ce but un collectif de femmes sur le territoire occitan, afin de s’organiser, de se former, de riposter et d’avancer ensemble !

Pour que notre parole soit libérée de la tutelle patriarcale ! Rejoignez-nous !



Cap agression shens responsa !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum