OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rescòntre amé Renat Merle, escrivan provençau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

sebastian


Gacha Empega !
Gacha Empega !
Bonjorn en totei !
L'associacion Eiretatge a per toca de revalorisar lo patrimoni de Provença e de far conéisser Occitània sus la terra provençala, mai tanben de denonciar leis abus de l'especulacion immobiliera (terras agricòlas, project de LGV...).
Avèm rescontrat au mes de genier l'escrivan provençau Renat Merle.

Dans le cadre d'un travail de collectage concernant le patrimoine culturel de notre région (identité régionale, transmission de la langue, histoire...), l'association Eiretage proposera régulièrement des entretiens et des témoignages (sous forme de petite vidéo) de personnalités (auteurs, musiciens) mais aussi toute personne souhaitant faire partager des expériences de vie s'articulant autour du maintient de notre patrimoine, qu'il soit inscrit dans le passé ou tourné vers l'avenir.

Le but de ce collectage est de faire découvrir les richesses culturelles de la Provence, souvent méconnues, voir ignorées du grand public.

C'est avec René Merle, que nous avons rencontré au mois de janvier, que nous débutons cette petite série d'entretien et de rencontre.

Présentation de René Merle :

Historien, sociolinguiste, professeur d'occitan et auteur de polars, René Merle se fait discret à Toulon où il vit.

Il faut aller chercher dans ses écrits pour découvrir l'homme, l'écrivain, le militant.

Né en 1936 à la Seyne-Sur-Mer, il devient professeur de lettres et enseigne à Paris, Reims et Toulon.

Comme pour beaucoup d'intellectuels, Mai 68 sera un révélateur de la culture d'Oc et donnera à René Merle l'envie de militer pour elle.


En 1972, il passe une agrégation d'histoire. En 73, il commence à donner des cours de provençal dans le cadre de l'éducation nationale. C'est aussi à cette époque qu'il écrira pour André Neyton, directeur de l'espace Comédia, théâtre de la Méditerranée
à Toulon, « Poupre et compagnie », une pièce bilingue qui connaîtra un franc succès.

Les recherches personnelles entreprises en 1977, lui permettront de collaborer avec une unité CNRS de la faculté de Montpellier, il publiera une thèse sur l'écriture du provençal entre 1775 et 1840.

Dans ces années 70, époque où occitanistes et provençalistes s'opposent (l'éternel problème de graphie et d'espace linguistique), il publiera un livre en forme d'engagement politique, de réponse et de retrait de la querelle : « Culture occitane, per avançar ».


Lassé par les pressions extérieures sur le contenu de l'enseignement du provençal en lycée, il finit par l'abandonner et se consacre à l'histoire de la langue. Il publie 6 ouvrages, tant sur l'occitan du grand Sud-Est que sur le francoprovençal de France et de Suisse.

Aujourd'hui René Merle publie en français (plusieurs romans noirs et un roman historique), mais garde intact son militantisme.

L'homme n'a jamais rêvé d'un drapeau et de frontière pour une Occitanie mythique. C'est un engagement mais surtout la découverte d'une langue, d'un horizon immédiatement familial et d'un vaste ensemble allant des Alpes à l'Atlantique en passant par la Méditerranée. Cet engagement occitaniste est inséparable du plaisir d'écrire en langue d'Oc.


A noter, la parution d'un nouvel ouvrage : « Visions de l'idiome natal à travers l'enquête impériale sur les patois (1807-1812) » aux Éditions Trabucaire.


René Merle participe aussi activement à l'association 1851 qui a pour but de contribuer au souvenir de l'insurrection républicaine de 1851, voulant ainsi rendre hommage aux idéaux de la démocratie socialiste qui animaient les insurgés et qui sont toujours porteurs d'espoir et de dignité.


Retrouvez l'ensemble de sa bibliographie mais aussi des dossiers historiques sur la région, des entretiens de l'auteur, sur le site :
www.rene-merle.com
Et aussi le site de l'association 1851 : www.1851.fr


Entretien réalisé le 21 janvier 2010 à Toulon :

L'histoire particulière de la Provence, ancienne zone de contact des civilisations grecques et celtes, berceau gallo-romain, puis terre gothe, franque, partiellement terre sarrasine, siège papal hospitalier à l'égard des juifs etc... a produit l'identité provençale ainsi que sa langue.

C'est avec cette entrée en matière que René Merle tente de répondre à nos questions...

Ce fut un grand honneur pour nous, et nous le remercions pour sa participation généreuse et enrichissante.

Vaqui lei liames per lei videòs :

Rencontre avec René Merle, 1ere partie


Rencontre avec René Merle, 2 eme

http://enprovence.forumactif.org/index.htm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum