OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Las lengas regionalas al trast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Las lengas regionalas al trast le Jeu 10 Déc - 22:12

LaurençD


Occitan Warrior
Occitan Warrior
http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=16850&title=Les%20Langues%20r%C3%A9gionales%20au%20placard

Les Langues régionales au placard

Il n'y aura pas de loi sur le sujet. Éric Besson, ministre de l'Identité nationale, n'en veut pas. Vous vous faisiez encore des illusions quand les langues régionales ont été introduites dans le patrimoine de la république française.

A la LBDH nous nous en faisions aucunes malgré les belles paroles de Messieurs Le Fur( UMP) Urvoas (PS) ou de Madame Louarn (UMP), malgré les promesses de campagne de Nicolas Sarkozy ou celles de Christine Albanel, ex-ministre de la Culture pendant le débat sur l'introduction des langues régionales dans la constitution, malgré l'optimisme déclaré de certaines associations culturelles bretonnes.
M. Besson ne s'est pas contenté de contester l'opportunité d'un texte, il a souligné les risques que, selon lui, il ferait courir aux principes d'indivisibilité de la République et d'égalité devant la loi. C'est bien ce que nous avons toujours écrit, ils ont peur.
La France, se réfugiant derrière sa constitution, n'a à ce jour toujours pas ratifié la Charte européenne des langues minoritaires, alors que cette ratification est maintenant exigée pour les Etats souhaitant intégrer l'Union Européenne.
la France n'a pas signé l'article 27 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques adopté par l'ONU en 1966, ainsi que l'article 30 de la Convention internationale des droits de l'enfant. Ces articles font référence aux minorités nationales et au respect qui leur est dû, dont le respect de la langue.
Les déclarations de Monsieur Besson signifie que l'enseignement de notre langue restera sans statut officiel, restera soumis aux diktats des représentants de l'Etat dont la charge semble davantage de veiller au grain que d'assurer un service public de qualité d'enseignement en Bretagne, se devant au regard des Droits fondamentaux de respecter notre identité. Une identité que l'état français met aujourd'hui au placard pour ne pas dire à la poubelle. « Mais n'étais ce pas un des objectifs de ce débat sur l'identité nationale ? »
Le fondement du problème relève d'une idéologie d'Etat, d'un Etat Français qui nous refuse obstinément le droit de sauver notre langue. Tous les jours, une trentaine de locuteurs de breton disparaissent et l'Etat continue de saborder les initiatives pour les renouveler par l'enseignement de la langue.
La LBDH affirme clairement que la politique linguistique de la France ne changera pas. Le cadre normatif français ne peut admettre de peuples différents ou de minorités nationales au sein de la république et par conséquent ne peut tolérer l'expression de signes incontestables de l'existence de ces « minorités », tels les langues. L'Etat français refuse donc de s'engager à leur promotion quand un accompagnement de leur agonie programmée lui convient bien mieux.

E tamben : http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Langues-regionales-le-projet-enterre-_8619-1186222_actu.Htm



Dernière édition par LaurençD le Jeu 10 Déc - 22:29, édité 1 fois


_________________
http://lacabraelolop.canalblog.com/

2 Re: Las lengas regionalas al trast le Jeu 10 Déc - 22:25

Danís


Adjudant
Ai un pitit dobte au niveu dau vocabulari : la paur de l'autre, quo s'apela pas de la "xenofobia" ?

3 Re: Las lengas regionalas al trast le Jeu 10 Déc - 23:15

maime


Lemosin de prumiera !
Enfin, espere que los deputats (de la majoritat o de l'opausicion) van pas s'occupar d'un tipe coma lo Besson...

http://ieumaitot.nireblog.com/

4 Re: Las lengas regionalas al trast le Ven 11 Déc - 0:39

admin


Trobador !!
Trobador !!
Comenci d'en aver mon compte deu desbat sus l'identitat nacionau. Èi l'impression qu'an hèit aquò ende crear un climat de tension en França. Entre los minarets, la burqua, e adara los drapèus estrangèrs prohibits dens los ostaus de vila, tot es hèit ende crear un gran moviment, que tot lo monde se digan "a bon, los autes tanben n'en an pro deus musulmans, anem, youpi, avem lo dret d'èster racistas". E d'un aute costat, aqueth gròs hilh de comissari de Besson ven nos parlar "d'indivisibilitat de la Republica e d'égalitat davant la lei"... Son eths que son a divisar la Republica. Esperi lo dia on van viener me demandar de francizar mon nom.


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

5 Re: Las lengas regionalas al trast le Ven 11 Déc - 8:20

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Sei pas s'avetz avut lo parat d'assistir a d'aqueths famós debats organizats per la prefectura .. Qu'ei hastiau, i a pas que vielh reaccionaris, e la majoritat de las remarcas qu'entenói jo dens la sala a Pau qu'estón pròches de la xenofobia.

Un tipe deu FN que prengó la paraula shens problèma, e qu'estó aplaudit, en preséncia deu prefècte.

Ua camarada que prengó la paraula en pausar la question de saber s'èra vertaderament volontari la causida de la lenga francesa (ciment de la nation, oui oui) o s'èra meilèu ua causida politica. Question volontariament consensús.

Responsa d'un tipe dens la sala 3mn après: "urosament qu'avem deishat los nostes patués, adara que podem escríver, e estudiar".

Que'n soi tornat malaut, vertaderament.

6 Re: Las lengas regionalas al trast le Ven 11 Déc - 8:20

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
perdon que vieni de'm rénder compte qu'èri drin hòrra subjècte, mes qu'èi tanben causas a diser us aquesta lei Risolet

7 Re: Las lengas regionalas al trast le Ven 11 Déc - 17:38

Arf


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Òmi a écrit:
Comenci d'en aver mon compte deu desbat sus l'identitat nacionau. Èi l'impression qu'an hèit aquò ende crear un climat de tension en França. Entre los minarets, la burqua, e adara los drapèus estrangèrs prohibits dens los ostaus de vila, tot es hèit ende crear un gran moviment, que tot lo monde se digan "a bon, los autes tanben n'en an pro deus musulmans, anem, youpi, avem lo dret d'èster racistas". E d'un aute costat, aqueth gròs hilh de comissari de Besson ven nos parlar "d'indivisibilitat de la Republica e d'égalitat davant la lei"... Son eths que son a divisar la Republica. Esperi lo dia on van viener me demandar de francizar mon nom.

Que soi d'acord.
Era dreta que profieita deths periodes ansiogens, perm'or qu'ei percebuta com mes ferma, mes capabla de protegir eths ciutadans (sustot eths mes rics ) qu'era gaucha. Si eth periode n'ei pas ansiogen, o pas pro, alavetz era dreta n'esita pas a organizar aqueth sentiment de danger difus, via eths medias, qui'u son magement aquesits, com en 2002 juste abans eras presidenciaus.
Adara ne pot pas trop jogar sus eth sentiment d'insecuritat puishqu'ei ath poder despuish 7 ans i ne pot donc pas acusar era gaucha de leishar har. Alavetz dab aqueth debat sus er'identitat qui arrens n'aveva demandat, be compte mobilizar eth son electorat tradicionau ena perspectiva deras regionaus. I com ac dises, enta regnar qu'utiliza era vielha estrategia : que divideish i opausa totas eras categorias : joens contra vielhs, public contra privat, caumaires contra tribalhadors, immigrats contra Frances de longa, etc.
Qu'ajustarei qu'aqueth debat permet tanben d'aucupar eth terrenh i de non pas parlar de subjectes essenciaus com eras consequencias dera crisi economica.

8 Re: Las lengas regionalas al trast le Ven 11 Déc - 20:13

LaurençD


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Matieu a écrit:Sei pas s'avetz avut lo parat d'assistir a d'aqueths famós debats organizats per la prefectura .. Qu'ei hastiau, i a pas que vielh reaccionaris, e la majoritat de las remarcas qu'entenói jo dens la sala a Pau qu'estón pròches de la xenofobia.


Matieu a écrit: perdon que vieni de'm rénder compte qu'èri drin hòrra subjècte, mes qu'èi tanben causas a diser us aquesta lei

Es pila lo subjecte. N'i a pro del nacionalisme francimand : centralisme, jacobinisme, bonapartisme... Lo Besson sap pus cossi se'n tirar, li cal d'objèctes per justificar aquel encadenament mental. Un còp la burka, l'autre lo patés.


_________________
http://lacabraelolop.canalblog.com/

9 Re: Las lengas regionalas al trast le Ven 11 Déc - 23:26

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
Òmi a écrit:Comenci d'en aver mon compte deu desbat sus l'identitat nacionau. Èi l'impression qu'an hèit aquò ende crear un climat de tension en França. Entre los minarets, la burqua
Dempuèi la debuta aquel desbat a per sola tòca de stigmatisar (se dit ??) los immigrats, e pas totis, non… l'immigrat suedenc, li demandan pas res… los immigrats d'Africa. En lor demandar d'èsser mai franceses qu'un « français de souche ».

E d'un aute costat, aqueth gròs hilh de comissari de Besson ven nos parlar "d'indivisibilitat de la Republica e d'égalitat davant la lei"
Egalitat e indivisibilitat ! Lol ! Ipocrisia completa quand i a pas de separacion de la glèisa e de l'estat en Alsacia, quand la Corsa a un estatut torritorial especial, etc… francament refusar sus aquela basa es se trufar del monde !!

Esperi lo dia on van viener me demandar de francizar mon nom.
Pòt èsser risolièr !! Concors del nom francisat lo mai poirit !!

LaurençD a écrit:Lo Besson sap pus cossi se'n tirar, li cal d'objèctes per justificar aquel encadenament mental. Un còp la burka, l'autre lo patés.
Sembla a un replec sur se !!
Non, sens desconar, sentís lo sap… per ieu la Frônce sap pas mai cossí far per manténer un pauc son discors naconalista, e sentís ben que parla pas mai a las gents. Doncas, durcís lo ton !
E lo vesi gaireben coma una bona novela, perqué d'un costat, nosaus tanben nos van crear la colera e anam durcir lo ton (non ?) e de l'autre, coma disiá lo Darwin :
« es pas l'espècia la mai fòrta que subreviu, es la que s'adapta melhor al cambiament »

10 Re: Las lengas regionalas al trast le Sam 12 Déc - 9:18

zo


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Arf a écrit:


Era dreta que profieita deths periodes ansiogens, perm'or qu'ei percebuta com mes ferma, mes capabla de protegir eths ciutadans (sustot eths mes rics ) qu'era gaucha. Si eth periode n'ei pas ansiogen, o pas pro, alavetz era dreta n'esita pas a organizar aqueth sentiment de danger difus, via eths medias, qui'u son magement aquesits, com en 2002 juste abans eras presidenciaus.
Adara ne pot pas trop jogar sus eth sentiment d'insecuritat puishqu'ei ath poder despuish 7 ans i ne pot donc pas acusar era gaucha de leishar har. Alavetz dab aqueth debat sus er'identitat qui arrens n'aveva demandat, be compte mobilizar eth son electorat tradicionau ena perspectiva deras regionaus. I com ac dises, enta regnar qu'utiliza era vielha estrategia : que divideish i opausa totas eras categorias : joens contra vielhs, public contra privat, caumaires contra tribalhadors, immigrats contra Frances de longa, etc.
Qu'ajustarei qu'aqueth debat permet tanben d'aucupar eth terrenh i de non pas parlar de subjectes essenciaus com eras consequencias dera crisi economica.

+1

11 Re: Las lengas regionalas al trast Aujourd'hui à 1:57

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum