OCCITANIA !! Forum


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Benlèu qu'i caldria anar...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 17 Oct - 20:59

LaurençD


Occitan Warrior
Occitan Warrior
... a Carcassona !

Paregut uèi aici : http://www.lejpb.com/paperezkoa/20091017/161968/fr/Le-ministre-au-cine-le-conseiller-a-sous-prefecture

Extrach :


Le ministre au ciné, le conseiller à la sous-préfecture

17/10/2009

Béatrice MOLLE

Euskal Konfederazioa avait demandé un rendez-vous au ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand. Ce dernier a préféré les salles obscures et le Festival des Jeunes Réalisateurs de St-Jean-de-Luz. Il a donc dépêché un de ses conseillers en sous-préfecture de Bayonne.

Concrètement, à la question «quand est-ce que le projet de loi linguistique promis par le candidat Sarkozy, confirmé par la ministre Albanel et par courrier, sera présenté au Parlement ?», le Conseiller ministériel a répondu que le ministère de la culture s'interrogeait sur la pertinence d'une telle loi, considérant que l'inscription dans la constitution était suffisante (...)


_________________
http://lacabraelolop.canalblog.com/

2 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 17 Oct - 21:01

admin


Trobador !!
Trobador !!
Bonsooooooooir !


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

3 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 17 Oct - 21:13

LaurençD


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Cal pas prenne los occitans per de tailandesses de 16 ans.

Bon...


_________________
http://lacabraelolop.canalblog.com/

4 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 17 Oct - 23:02

fredoc


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Que non : dens lo noste cas, qu'èm nosauts qui pagam per se har pinchar !


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

5 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 18 Oct - 3:37

Einucent


Occitan Warrior
Occitan Warrior
fredoc a écrit:Que non : dens lo noste cas, qu'èm nosauts qui pagam per se har pinchar !
+1 Reverar

http://einucent.wordpress.com

6 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 18 Oct - 7:31

jfrieux


Occitan Warrior
Occitan Warrior
benlèu?????

7 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 18 Oct - 8:44

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
fredoc a écrit:Que non : dens lo noste cas, qu'èm nosauts qui pagam per se har pinchar !

sus la frasa + 1 tanben

Coma dirian los franceses Oh ce Cas (bon d'accordi)

http://www.myspace.com/joan_cavalier

8 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 18 Oct - 20:26

admin


Trobador !!
Trobador !!
Ils hésitent une fois de plus, mais ils plieront.



Frédéric Mitterrand n’a pas l’intention de tenir la promesse d’Albanel ? Nous verrons bien !
Le ministère de la Culture prétend hésiter en ce qui concerne la future loi sur les langues.
Ce n’est pas une surprise. Jamais un seul gouvernement, qu’il soit de gauche ou de droite n’a pris une initiative législative concernant nos langues. Les progrès accomplis en ce domaine ont toujours été obtenus par la pression. Rappelez vous que l’an dernier le gouvernement ne voulait pas entendre parler de nos langues dans la Constitution. Il a bien fallu qu’il s’y plie. Il pliera aussi pour une première loi et puis pour d’autres textes qui viendront compléter un dispositif général qui s’appelle un statut pour notre langue.
Comme pour le débat du 7 mai 2008 , comme pour l’article 75-1 ce sont les parlementaires qui ont obligé le gouvernement à faire des concessions. Et s’ils l’ont fait c’est parce qu’ils ont constaté sur le terrain que nous étions une force et que nos revendications commençaient à compter dans l’opinion.
Nous avons engagé un processus long et il nous faut continuer à nous mobiliser. Il nous faut aller jusqu’au bout. Ce que nous demandons est légitime et juste.
Nous devons maintenir la pression maximale sur les élus locaux, les élus départementaux, les élus régionaux, les députés et les sénateurs.
Nous étions des milliers à Carcassonne en 2005, encore plus nombreux en 2007 à Béziers et nous serons une fois de plus présents à Carcassonne samedi prochain. AVEC DES MOTS CLAIRS, DES REVENDICATION CLAIRES.
Les ministres passent mais la langue occitane demeure. Le ministre de la Culture n’a rien à faire de nous ? Nous verrons bien.
Nous devrons certainement engager des actions d’un autre type après la manifestation de Carcassonne. Rien de violent bien entendu. Mais il faut penser à mener des actions d’un type nouveau. Nous sommes une force, un mouvement avec lequel il faudra compter pour les prochaines années. Nous avons depuis deux ans mis sur le papier des revendications communes aux principales langues minorisées parlées en France. La question linguistique est entrée dans le débat politique qu’ils le veuillent ou non. Il va falloir qu’elle soit discutée qu’elle soit réglée comme elle doit l’être dans une démocratie moderne.
C’est cela que nous devrons dire à Carcassonne en étant très nombreux.




David Grosclaude, président de l’IEO


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

9 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 18 Oct - 20:32

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Aqueth comunicat m'agrada per'mor ei pas la sempiternau plorada deu movement òc. Que ganharam per'mor qu'ei aqui lo sens de l'istòria Risolet

10 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 18 Oct - 21:55

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
Es polit çò que dises ! Risolet

11 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 18 Oct - 22:56

Einucent


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Ce que nous demandons est légitime et juste.
Enfin, quò fai dau ben !

http://einucent.wordpress.com

12 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Lun 19 Oct - 6:00

joan_cavalier


Trobador !!
Trobador !!
Desencusatz me, anetz benleu creire qu'ensaji de fotre lo rambalh un còp mai mas vau pausar una question duberta (que me pausi tanben) sense balha lo meu vejaire, una lei per l'occitan de que cambiaria ? Voli diser concretament de que cambiaria ? Fara que lo monde se levara lendeman de l'acceptacion de la lei e parlaran occitan ? Butara lo monde de s'interessar a la lenga e d'anar un boçin mai als matunes eveniments occitans que se debanan de longa l'annada ?

Francament per l'educacion, a la limita l'edicion e lo cinema vesi ço que pot portar mas fòra d'aquo dins la vida del pekin lambda vesi pas de que cambiara

http://www.myspace.com/joan_cavalier

13 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Lun 19 Oct - 17:44

maime


Lemosin de prumiera !
joan_cavalier a écrit:Francament per l'educacion, a la limita l'edicion e lo cinema vesi ço que pot portar mas fòra d'aquo dins la vida del pekin lambda vesi pas de que cambiara

Ben, veiqui ! Las revendicacions dau collectiu "Anem òc" son mai d'occitans a l'escòla, dins la cultura ... Pas mai, pas mens. Aprep, quò depend de çò que n'i a dins la lei e los mejans per la far applicar. 'Na oferta d'educacion en occitan pòt balhar l'enveja a dau monde que coneissen quitament pas l'occitan.
Mas, per me, n'i quauqua-ren de mai important e que pòt chamnhar la vesença dau pekin lambda coma dises : l'utilizacion de la lenga per los occitanistas. Emai, sa transmission a lors mainatges. Qu'era forçadament un acte militant, mas lo fau far d'un biais naturau. Mas n'i a un brave chamin de far davant que los occitanistas utilizan l'occitan dins lor vita quotidiana.

http://ieumaitot.nireblog.com/

14 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Lun 19 Oct - 18:42

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Segur qu'ua lei se pòt tot simplament pas aplicar, o sordeish, pòt estar ua simpla declaracion de principi.
Se cau avisar que la lei (qui de tot biais ei pas mei prevista peu govern) e comporte OBLIGACIONS e devers entà l'Estat e las collectivitats locaus.

15 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Lun 19 Oct - 19:58

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
Çò qu'esperariái, es una lei que seriá gaireben l'obligacion de botar de l'occitan de pertot dins la vida vidanta (tota la sinhaletica, etc…) Bon, me diretz, lo sol biais d'aver aquò seriá l'oficialitat de la lenga. E ben òc, es çò que cal. Mas benlèu qu'una lei « alakon » es un primièr pas ?
Sabi pas. De tot biais, i vau a Carcassona per faire de monde, una visibilitat del nombre de personas per las qualas la lenga compta.
La tòca es de dire als politics « sèm de mai en mai nombroses, caldrà comptar amb nosaus ara ! »

16 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Lun 19 Oct - 20:33

Einucent


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Cerièra de Mai a écrit:Sabi pas. De tot biais, i vau a Carcassona per faire de monde, una visibilitat del nombre de personas per las qualas la lenga compta.
La tòca es de dire als politics « sèm de mai en mai nombroses, caldrà comptar amb nosaus ara ! »
I sirai per las mesmas rasons (pas ren-mas per qu'es me que mena la veitura) mas me fau pas d'illusion quant-a 'na lei que contunharia dins la dralha partimoniala coma faguèren per la constitucion.

Amb quela mena de declaracion, Grosclaude admet que fau bastir un rappòrt de fòrça, e quò nos lo faguèren pas gaire juscanta quí. E puèi los politics son pas 'na casta au despart, sèm n'autres tamben, dins las urnas ò per charrièras. Fau 'restar de se dire qu'anem damandar a d'autres de ben voler far a la nòstra plaça, balhat lo paísatge poltic de l'exagòne, tombaran totjorn sus dau monde que ò fan a vira-còr, en « tolerar » un pauc de patois (sabetz qu'es 'mas quora n'i a un pauc que quò vai, un còp que n'i a beucòp…)

Damandar daus dobament a la Republica Francesa, si quò vai juscant'a tornar metre en question sas basas, benlèu, mas a queu compte aime mielh damandar qu'ajèssen las nòstras institucions.

http://einucent.wordpress.com

17 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Lun 19 Oct - 21:04

Zengi


Trobador !!
Trobador !!
Çò qu'esperariái, es una lei que seriá gaireben
l'obligacion de botar de l'occitan de pertot dins la vida vidanta (tota
la sinhaletica, etc…)
Ua revolucion, qué Clucant

18 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Ven 23 Oct - 6:17

admin


Trobador !!
Trobador !!
Pr'amor lo capbreton non a pas lo privilègi de la revista de premsa deu Sud Ouest

Per la lenga occitana Pour la langue occitane









Nous serons plusieurs milliers d'Aquitains, ce samedi, à Carcassonne, pour manifester avec des milliers d'autres Occitans en faveur de vrais droits pour la langue occitane (1). Cette langue est le bien collectif de tous ceux qui vivent en terre occitane, même s'ils ne la parlent pas. C'est un élément du patrimoine de l'humanité.
Défendre la diversité linguistique alors que les grands équilibres de la planète sont menacés tombe sous le sens. La diversité des langues et des cultures est aussi vitale que la diversité biologique.
Nous avons appris ces jours derniers que le projet de loi promis par le gouvernement sur les langues territoriales de France n'était pas encore à l'étude. Cette loi devait être présentée en 2009, comme cela avait été dit à l'issue du débat constitutionnel de 2008.
À l'occasion de ce débat, les langues régionales ont été inscrites dans la Constitution comme « patrimoine de la France ». C'est un petit pas, symbolique mais très insuffisant.
Un patrimoine se défend, s'entretient et se développe. Il faut donc une ou plusieurs lois pour définir clairement le statut de notre langue et des autres langues de France. L'inscription dans la Constitution n'a eu aucun effet concret.
L'enseignement de l'occitan ou en occitan est sinistré. Des parents manifestaient encore la semaine passée en Lot-et-Garonne pour dénoncer l'inertie de l'administration. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Pourtant, la Région Aquitaine et le rectorat ont signé une convention sur le sujet. On n'avance pas !
Dans les médias ? Six minutes par semaine sur France 3 Aquitaine, vingt à trente minutes par semaine dans deux autres régions. Ridicule ! La radio publique fait encore moins bien. Nous sommes le pays le plus en retard d'Europe en ce domaine.
L'enquête récente menée en Aquitaine montre que la population est favorable à une politique linguistique. Alors, qu'attendons-nous ? Que la langue soit morte pour nous lamenter ?
Ce que nous demandons, c'est une offre généralisée d'enseignement, une radio et une télévision publiques en occitan. Il faut une place pour la langue dans la vie publique et une politique de soutien à la création en occitan.
Cette politique linguistique c'est l'affaire de l'État et des collectivités (régions, départements, communes). Ne rien faire aujourd'hui serait condamner la langue à mort. Et pourtant, elle se parle aujourd'hui ; voyez l'enquête.
Bien sûr, elle se parle moins qu'hier ; mais connaissez-vous une langue qui résisterait à ce traitement : des années de mépris, une absence d'enseignement, peu ou pas de politique de soutien ?
Nous sommes le seul pays d'Europe à ne pas avoir le respect de sa propre diversité. Pourtant, de langue occitane, basque, bretonne, catalane, nous sommes des citoyens de la République. Peut-être nous demande-t-on de nous couper la langue (de ne pas la transmettre et de ne pas vouloir la promouvoir) pour être de vrais citoyens ?
Ce n'est pas cette République qui est la nôtre. Pour nous, elle doit être ouverte à la diversité des langues et des cultures, respectueuse de cette richesse. Elle se renierait à croire que l'uniformité est la condition de l'unité et de l'égalité.
On ne sauvera pas la diversité de la planète si l'on ne respecte pas les hommes et les mots dont ils disposent pour dire cette diversité et pour écrire l'avenir. La définition du monde de demain ne se trouve pas dans un dictionnaire unique.

(1) Une manifestation est aussi organisée à Bayonne en faveur de la langue basque.

David Grosclaude
président de l'Institut d'Estudis Occitans


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

19 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Ven 23 Oct - 18:32

sanmarti


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Que soi d'aquelis que voliàn pas de Carcassona, mes que cau plan saber quicom: se aquesta manifestacion es pas una capitada, que son totis los qui defendon nostra qu'auràn perdut, los participants o los autres, e serià una victoria pels que dison qu'arrepresentam arren!

Alabetz, i vau!

20 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Ven 23 Oct - 19:41

Sokolovic


Trobador !!
Trobador !!
sanmarti a écrit:Que soi d'aquelis que voliàn pas de Carcassona, mes que cau plan saber quicom: se aquesta manifestacion es pas una capitada, que son totis los qui defendon nostra qu'auràn perdut, los participants o los autres, e serià una victoria pels que dison qu'arrepresentam arren!

Alabetz, i vau!

Siau absoludament pas d'acòrdi ambé tu mai ne'n parlarem puei. Per lo moment, bòna passaejada ai barris de Carcassona.

21 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 24 Oct - 17:09

admin


Trobador !!
Trobador !!
Alavetz ? 10 000 ? 18 000 ? 20 000 ? 25 000 ?


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

22 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 24 Oct - 17:13

Gavach


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Qualqu'un i èra? L'AFP ditz 15 000 personas segon la policia, 20 000 segon los organizators...

http://conselhamistos.blogspot.com/

23 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 24 Oct - 17:23

admin


Trobador !!
Trobador !!
France 3 Lengadòc-Rossilhon qu'a hèit un polit reportatge suu Cantem Oc e los dançaires (entre 10000 e 18000) venguts de tots los "departaments occitanistas", dab un tipe que s'apèra David Grosclaude que disó sèi pas que. Deu costat de France 3 Aquitaine, quitament pas un reportatge sus la manif de Baiona...


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

24 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Sam 24 Oct - 17:31

Le Guilhèm


Occitan Warrior
Occitan Warrior
i eri, per le nombre de manifestants mai qu'en 2005 mas mens qu'en 2007, doncas entre 15 000 e 20 000, a vista de nas !

25 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 25 Oct - 17:06

fredoc


Occitan Warrior
Occitan Warrior
Jo que diseri lo doble, enfin, que m'a semblat...


_________________
Ací qu'ei l'alh ! ce disè la ceba. / Amic de cadun, amic de degun.
"La vida es una tombola", Manu Chao.
http://www.occitania-fotbol.com

26 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Dim 25 Oct - 23:53

Cerièra de Mai


Trobador !!
Trobador !!
Gavach a écrit:Qualqu'un i èra? L'AFP ditz 15 000 personas segon la policia, 20 000 segon los organizators...
I èrem gaireben totis ! ( )
Ausiguèri 18000 segon la poliça, 25000 segon los organisators que dison aver vendut mai de 22000 pega-solets « comptatz-vos », e que tot lo monde n'aviá pas…

27 Re: Benlèu qu'i caldria anar... le Lun 26 Oct - 10:36

admin


Trobador !!
Trobador !!
A tots los membres de l'IEO
A totas las associacions que i son ligadas
A tots los qui an participat a la manifestacion de Carcassona


Mercés a tots per l'extraordinària mobilizacion de Carcassona

La manifestacion de dissabte passat qu'a provat un còp de mei qu'èram capables de méter en plaça ua manifestacion qui ei la pròva que las nostas ideas van plan au delà deus militants associatius. Qu'ei lo resultat d'un procèssus aviat en 2004 a l'AG de l'IEO de Castras quan estó presa la decision d'organizar ua prumèra manifestacion a Carcassona. La via de l'unitat deu movement occitanista qu'èra la bona. Qu'avem tribalhat com cau dab los nostes partenaris de Calandreta, Felco, Felibrige e Oc-Bi. Adara qu'avem lo dever d'utilizar aquera victòria. Que preneram lèu iniciativas entà har concretas las orientacions anonciadas a la fin de la manifestacion de Carcassona.

Mercés a tots los qui an obrat l'organizacion concreta de la manifestacion, sus plaça a Carcassona e particularament au monde qui son amassats a l'entorn de l'IEO d'Aude e de Alan Roch. Mercés aus qui, desempuish un an, n'an pas deishat de tribalhar entà aqueth rendetz-vos.

Mercés a tots los qui, en lo lor parçan an organizat un eveniment entà har conéisher la manifestacion e las reïvindicacions que i son ligadas.

Mercés aus qui an organizat los desplaçaments en bus o d'ua auta faiçon.

Qu'èram 25 000. Qu'avem pausat reïvindicacions legitimas e justas. Los qui desempuish annadas nos contèstan aquera legitimitat que deven adara préner en compte las nostas demandas. Demorem pacifiques mes siam mei determinats que jamei. La manifestacion de Carcassona que desvelha quauques uns deus adversaris a las nostas ideas. Las atacas que son d'autant mei violentas, verbaument, còp que i a insultantas, que començan justament de compréner que la caricatura de las nostas ideas non fonciona pas mei. Qu'èm ua fòrça qui compta. Deishem parlar los qui n'an pas comprés que lo monde a cambiat e, tranquillament mes determinats, contunhem l'òbra començada

Enqüèra un còp mercés a tots e rendètz-vos lèu per la seguida.

David Grosclaude, president de l'IEO


_________________
Tant d'annadas aviái somiat
Al mòble en kit crompat a But !
Mas en lo montant l'ai petat !
Ai, Cocut !

Pau DELERMÀS-FIGORNIÈR
http://omidelafotografia.wordpress.com/

28 Re: Benlèu qu'i caldria anar... Aujourd'hui à 20:12

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum